Pas encore inscrit ? Rejoins dès maintenant notre communauté de passionnés !
facebooktwitterYoutubemail
Ptites Bêtes Du Net

Le co-voiturage animalier : vous vous en servez ?
Oui !
24%
 24% [ 9 ]
Non !
26%
 26% [ 10 ]
Un jour, peut-être...
50%
 50% [ 19 ]
Total des votes : 38
Derniers sujets

Partagez | 

Sensibilisation à la cause des lapins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Trésor
Pieuvre foldingue
Pieuvre foldingue
avatar


MessageSujet: Sensibilisation à la cause des lapins   Ven 10 Sep 2010 - 19:26

    INTRODUCTION

    La domestication du lapin n'est pas toute récente : déjà, à la Renaissance, les divers coloris de sa robe titillaient la curiosité des gens. Issu du lapin sauvage appelé "lapin de garenne", le lapin domestique est avant tout passé par le stade des clapiers, développant ainsi son élevage notamment pour sa chair. Le but premier de cette domestication était donc de nourrir sa famille, et non d'apprécier ce petit animal aux si grandes oreilles.
    Pourtant, et depuis peu, le lapin est entré dans le cœur des personnes et ce surtout grâce au développement des races naines, moins encombrantes que celles que l'on connaissait jusqu'ici. Il fait partie de la classe des "nouveaux animaux de compagnie" (NACS), étant l'un des plus répandus des animaux qui en font partie.
    C'est avant tout sa bouille qui fait craquer ! Un petit corps trapu, des petites oreilles et un museau toujours en mouvement, comment ne pas résister à ces animaux qui ressemblent de près à des lapereaux ? De plus, ses qualités caractérielles ne sont pas là pour contredire sa douceur physique : relativement facile à apprivoiser, il peut devenir très affectueux et développer un lien très proche et complice avec son maître. Il sait rapidement prendre sa place dans notre cœur et ne plus jamais la laisser ! Son entretien est facile et, élevé dans de bonnes conditions de vie, il tombe rarement malade. De plus, il est un animal sociable qui peut très bien s'entendre avec d'autres lapins ou d'autres animaux s'ils sont habitués à vivre ensemble.

    Autant d'atouts qui font le succès de ce petit animal au pelage soyeux et lisse ! Néanmoins, nouvelle star dans le cœur de beaucoup de personnes, son expansion dans le monde des animaux de compagnie n'est pas toujours une bonne chose...
    Le lapin, malgré sa facilité d'entretien, demande des soins tout particuliers que les futurs propriétaires ne prennent pas le temps de consulter avant de se procurer leur nouvel animal. De plus, avec la banalisation de sa présence dans les foyers, le lapin est malheureusement en train de concurrencer les chiens, chats et autres animaux dans les refuges et associations... Le nombre d'abandons se fait de plus en plus grand, et ce notamment parce que ce petit lagomorphe reste un animal très mal connu. La diversité des informations sur le net le concernant n'est pas toujours des plus véritable, ce pourquoi il est important de s'attarder sur les informations avant de prendre sa décision.

    Cet article de sensibilisation à la cause des lapins est entièrement mis à votre disposition.
    Dans quelles conditions doit-on élever un lapin ?
    Quels sont les besoins tout particuliers qui sont nécessaire à son épanouissement ?
    Quelles questions me poser avant d'adopter ?
    Quelles informations connaître afin de rendre la vie de mon petit animal aussi joyeuse que possible ?


    LE LAPIN DANS NOS FOYERS

    Avant d'acquérir un lapin, il est primordial de se renseigner sur lui afin d'éviter les nombreux risques qui nous guette alors. Voici détaillés pour vous plusieurs points qu'il vous faut savoir afin de mener à bien la vie de votre petit animal :

    L'achat
    Il existe trois grands moyens de se procurer un lapin.
    - Le premier réflexe est de se rendre en animalerie, où le choix vous est possible, et le prix accessible. Néanmoins, il faut savoir que ce ne sont pas des magasins dans lesquels on peut avoir une confiance aveugle : la plupart détiennent leurs animaux dans des conditions de vie médiocres (maladies, mauvaise hygiène, mauvaise nourriture, mâles et femelles mélangés donc possibilité de gestation de la lapine que vous achetez... etc). De plus, le but véritable des animaleries et la rentabilité, le profit : plus que le bien-être de leurs animaux, ils veulent à tout prix gagner de l'argent.
    - Les élevages sont eux, beaucoup plus sérieux et ont l'avantage d'être gérés par des passionnés. Généralement, les portées sont manipulés avec soin dès leur naissance, ce qui permet d'obtenir un lapin de nature sociable. Les éleveurs pourront également vous donner des renseignements sur leurs animaux car ils les auront observés depuis leur naissance et sauront donc lequel est le plus calme, lequel est le plus aventureux, etc. Faites attention tout de même à choisir un éleveur sérieux, qui a le souci du bien-être de ses lapins; le tout est de ne pas tomber sur une personne qui recherche, à l'image des animaleries, le profit plutôt que la passion.
    - Le dernier recours reste les associations et refuges qui gèrent les adoptions de lapins qui n'ont jusque là pas eu droit à une vie convenable et épanouie. Ces animaux ont souvent vécu des traumatismes, en deviennent donc moins sociables, parfois même violents. Néanmoins, le travail des familles d'accueil font progresser ces lapins, qui se rendent alors compte que l'humain n'est pas toujours mauvais : au fur et à mesure que le temps passe, ils deviennent plus dociles et arrivent à faire plus confiance à la main humaine. De plus, les refuges se chargent le plus souvent de vacciner, stériliser et vermifuger leurs animaux afin d'éviter aux futurs propriétaires de payer le prix fort.
    Une fois que vous aurez fait votre choix, il est important de laisser votre nouveau lapin tranquille chez vous, sans le toucher ou chercher à entrer en contact avec lui. Ainsi, il pourra s'habituer à son nouvel environnement et, au bout de 48h environ, viendra de lui-même chercher le contact, découvrant avec plaisir et curiosité son nouveau territoire. A partir de là, vous pourrez découvrir ses différentes facettes !

    L'alimentation

    L'aliment de base dans la nourriture du lapin est le foin. N'hésitez pas à lui en mettre de grosses poignées par jour, l'idéal étant qu'il en ait à volonté. Le foin aidera le lapin à user ses dents (qui poussent en continu) et cela limitera donc le risque de malocclusion dentaire (qui est le résultat de la mauvaise pousse des dents).
    Dans les commerces, la plupart des boîtes de granulés pour lapins sont des mélanges de graines, ce qui n'est pas l'idéal pour le lapin qui a tendance à trier : il ne mange que ce qu'il préfère ! Il sait de toute façon que vous lui en redonnerez même s'il n'a pas fini sa gamelle... Pour éviter ce genre de gâchis, le mieux est donc de prendre des boîtes sans mélanges. Néanmoins, sachez que ce type d'aliment ne doit pas être la nourriture de base de votre animal : il est conseillé de donner 20 à 40 g de granulés par kilo, et ce une fois par jour seulement.
    Enfin, autre aliment primordial : les légumes. Il est conseillé de ne pas donner de légumes à de trop jeunes lapereaux, néanmoins il est important de les intégrer progressivement dans la nourriture du lapin. De petites doses en petites doses, vous pourrez varier ses menus, l'habituer à la verdure pour ensuite pouvoir lui en donner de grandes quantités. Ne brûlez pas les étapes : si vous lui en donnez trop alors qu'il n'y est pas habitué, le lapin peut déclencher des diarrhées, car cet animal a la particularité d'avoir un système digestif très fragile. Ces diarrhées peuvent devenir très graves si l'état de l'animal ne se remet pas rapidement, car la déshydratation qu'elles entrainent est très alarmante chez le lapin. N'hésitez pas à varier les menus : basilic, endives, carottes, feuilles de fraisier, salade... Par précaution, ne donnez jamais à votre lapin des légumes dont vous ne connaissez pas le nom ou l'origine.
    Nous pouvons aussi parler des friandises chez le lapin : plutôt que les paquets de céréales vendus en animalerie, qui sont très gras et plutôt mauvais pour votre animal, préférez les fruits qui doivent être donnés au même titre ! Une à deux fois par semaine, vous pouvez ainsi leur donner de la banane, abricot, pommes, poires... Vous avez le choix !
    Idée reçue : le pain est bon pour le lapin et permet d'user efficacement ses dents. FAUX ! Le pain est très mauvais pour le lapin : non seulement il n'est d'aucune efficacité dans l'usure de ses dents, mais il possède également une forte dose d'amidon qui n'est pas du tout conseillée pour votre lapin (et il est de même pour tous les autres produits boulangers comme les biscottes, par exemple).

    Les soins

    Quoique fragile, le lapin est un animal qui tombe rarement malade s'il a de bonnes conditions de vie. Sa température idéale étant entre 16° et 20°, le lapin aimera être placé dans une pièce lumineuse, éloigné des courants d'air auxquels il est très sensible. Il peut très bien vivre en extérieur s'il y a été habitué dès tout petit, n'étant pas sensible au froid mais supportant très mal la chaleur.
    Éclaircissons d'abord un point : les vaccins. Il est important de procéder à celui de la myxomatose et à celui de la VHD, qui sont deux maladies mortelles, très contagieuses, et qui entrainent une mort rapide du lapin. Elles se transmettent notamment par les insectes piqueurs, comme les moustiques, mais aussi par contact avec des objets/animaux/humains ayant été en contact avec le virus. Ces risques de sont pas anodins, même en ville, et même si votre lapin n'a pas accès à l'extérieur ! Un lapereau peut être vacciné dès l'âge de un mois et demi, voire deux mois.
    Deuxième point dont il faut parler : la stérilisation. Chez la femelle, cette intervention supprimera le risque qu'elle développe un cancer de l'utérus, très fréquent chez elles, et dont la plupart meurent avant leur cinquième année. De plus, cela permettra de réduire son agressivité, souvent due à ses hormones et à sa forte territorialité. Chez le mâle, il s'agit surtout de supprimer les marquages de territoires très nauséabonds et désagréables, ainsi que leur possible agressivité lorsque les hormones leur jouent des tours. La stérilisation est pratiquée sous anesthésie gazeuse, ce qui n'est pas un acte anodin mais que la plupart des lapins supportent. A la sortie de son opération, votre animal sera sûrement sonné, fatigué, encore patraque, et ne mangera peut-être pas immédiatement. Cela devrait se remettre rapidement en place : si non, n'hésitez pas plus d'une journée et prenez rendez-vous avec votre vétérinaire.
    Enfin, il est important de savoir qu'un lapin n'est jamais immunisé contre les maladies, et qu'il est important de prévoir un budget au cas où il tomberait malade.


    L'habitat

    La plupart des lapins vivent en cage, dans la maison de leur propriétaire. Il est nécessaire de lui acheter une cage d'au moins 1 mètre, qui sera assez haute et assez large pour lui laisser la place de se déplacer. L'idéal est de lui acheter un bac à litière, dans lequel vous mettrez de la litière végétale pour chat ou bien du chanvre (les copeaux étant poussiéreux et provoquant des problèmes respiratoires); dans le reste de la cage, vous ne lui mettrez pas de litière, simplement ses gamelles de nourriture et d'eau (celle-ci pouvant également être distribuée au biberon, tout en surveillant que le lapin sache s'en servir).
    Il est possible de laisser le lapin en liberté dans une salle, voire dans tout votre espace de vie. Veillez pour cela à dissimuler les fils électriques qu'il pourrait ronger et avec lesquels il pourrait s'électrocuter. Couvrez également vos meubles, tapis, canapés etc afin de ne pas les retrouver rongés ! Surveillez également à ce qu'aucun animal ne puisse venir lui rendre visite sans votre surveillance.
    Un lapin sera très heureux d'être sorti dans le jardin. Pour cela, il existe des harnais auxquels ils s'habituent généralement bien; mais également des parcs dans lesquels ils pourront se déplacer en tout liberté. Dans tous les cas, ces sorties doivent se faire sous surveillance, et doivent toujours être placés demi à l'ombre, demi au soleil.
    Dans tous les cas, sachez qu'un lapin doit être sorti plusieurs heures par jour !
    Sachez également qu'un lapin vit d'instinct la nuit. Il est donc très probable que celui-ci vous dérange la nuit, essaie d'attirer votre attention afin que vous veniez jouer avec lui. La meilleure façon de lui faire comprendre qu'il faut dormir la nuit est de ne pas répondre à ses avances, et à attendre que cela lui passe. L'idéal est de ne pas le mettre dans votre chambre.

    La reproduction

    Les lapins sont des animaux très prolifiques, ce qui peut être un inconvénient comme un avantage. Les éleveurs peuvent ainsi avoir des portées dans lesquelles le nombre de petits peut atteindre les 12 !
    L'accouplement est très rapide, et si tout se passe bien le mâle se jette sur le côté après l'acte, avec un petit cri plaintif. La gestation dure une trentaine de jours, mais c'est seulement à un moment proche de la naissance que la future mère confectionne son nid à l'aide de litière et de poils qu'elle s'arrache du fanon (renflement de peau couvert de poils en-dessous du menton). La mise-bas se déroule généralement très tôt le matin, ou au crépuscule. La lapine ne s'occupe pas beaucoup de ses petits, ne les nourrissant que deux fois par jour en leur présentant ses mamelles au-dessus du nid. Ne vous inquiétez pas si vous ne la voyez pas faire : c'est une mère très discrète, ce qui est une qualité importante dans la nature pour la sécurité des petits. Si vous avez des doutes, il suffit d'examiner les petits : s'ils ont la peau du ventre fripée, il faut en effet vous inquiétez; mais si leur peau est tendue, il n'y a aucun risque ! Dans tous les cas, avant de manipuler les petits, frottez vos mains à la litière ou à la lapine afin de ne pas la bouleverser en déposant votre odeur sur les lapereaux.
    Sachez que la première portée d'une lapine ne se passe généralement pas bien. Stressée, la jeune maman peut laisser mourir ses petits, voire même les dévorer. S'il y a des survivants, il faudra prendre en charge leur éducation, et les nourrir vous-même à la seringue à l'aide de lait maternisé pour chaton, que vous trouverez chez votre vétérinaire. Profitez de votre visite pour demander les doses conseillées.
    Les lapereaux sortent du nid dès leurs yeux ouverts, vers le dixième jour après leur naissance. Dès lors, ils s'intéressent à ce que mange leur maman et c'est l'occasion pour eux de découvrir les granulés et les légumes.
    Le sevrage doit se faire idéalement vers les 3 mois.

    Le tout est de bien se questionner avant d'adopter un lapin. Aurez-vous le budget nécessaire afin de parvenir à payer les soins qui lui seront primordiaux ? Aurez-vous assez de temps à lui consacrer afin de contribuer à son épanouissement ? Saurez-vous vous en occuper convenablement ?
    Cet article a contribué à répondre aux questions concernant les principaux points nécessaires à la vie du lapin. Il ne fait pas tout, et ne réduira certainement pas le nombre d'abandonnés dans les refuges. Néanmoins, pensez-y. Réfléchissez. Êtes-vous prêt à vous engager pour une dizaine d'années au côté de ce lagomorphe au cœur tendre ?

    LA SITUATION DU LAPIN AUJOURD'HUI

    Le lapin devient de plus en plus répandu dans nos foyers. Aujourd'hui, les familles possédant ce petit animal ne sont plus aussi rares qu'auparavant. Bien souvent, il fait le bonheur des personnes sachant l'écouter et vivre avec lui; mais existent aussi les personnes qui se rendent compte que leur mode de vie ne correspond pas à celle d'un lapin, et qui décident donc d'abandonner leur boule de poils. Les refuges et associations se voient confier des lapins, et ce de plus en plus avec, en plus, tous les problèmes liés au placement de ces lapins dans de nouvelles familles, ou ne serait-ce que dans des familles d'accueil en attendant une adoption définitive par d'autres personnes. Le travail des personnes travaillant dans ce genre de refuges et conséquent, mais ne permet malheureusement pas d'arranger la situation de tous les lapins.
    Les abandons se multiplient, et ce pour des raisons souvent dues au peu de connaissances qu'ont les propriétaires sur leur boule de poils : lapin "agressif" (le propriétaire n'a pas su gagner sa confiance, le connaissant peu), par exemple, qui est une excuse que les associations s'entendent répéter bien trop souvent.
    Nous, passionnés de lapins, ne vous demandons qu'une seule chose : s'il-vous-plaît, posez-vous près de votre lapin, laissez-le s'approcher, approchez votre oreille de son museau et écoutez ce que cette boule au cœur tendre a à vous dire... Il est certain qu'il ait beaucoup de secrets à vous dévoiler ! Et ses oreilles en forme d'entonnoirs ne sont là que pour dissimuler vos plus belles histoires...

    Laissez-vous envouter par la tendresse et la magie que vous apporte un lapin, et surtout, ne participez pas à ces abandons scandaleux que l'on voit de plus en plus !

      Article rédigé dans sa totalité par Trésor,
      administratrice de Passionnément Lapins.

      © Copie interdite, tous droits réservés.


Revenir en haut Aller en bas
Pinkie
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Sensibilisation à la cause des lapins   Sam 11 Sep 2010 - 19:17

Très bon texte

Les gens ne sont pas assez informés sur les lapins et c'est triste parce que quand je regarde des blog ou des annonces sur internet ça fait peur ... Puis les animaleries aident pas, quand on voit les vendeurs conseiller des cages de 60-70cm, dire que la salade et autres légumes ne sont pas bon pour eux mais le pain oui, vendre des mélanges de blé/orge/tournesol et vendre des lapereaux de 1 mois en les appelant lapins toys
Revenir en haut Aller en bas
Trésor
Pieuvre foldingue
Pieuvre foldingue
avatar


MessageSujet: Re: Sensibilisation à la cause des lapins   Sam 11 Sep 2010 - 20:29

C'est malheureusement exact...
Le lapin se répand mais reste très mal connu et ça entraine tous ces abandons... :x

Merci pour le commentaire sur mon texte
Revenir en haut Aller en bas
Jully
Fondatrice
Fondatrice
avatar


MessageSujet: Re: Sensibilisation à la cause des lapins   Dim 12 Sep 2010 - 21:15

J'ai enfin pris le temps de tout lire.

Merci encore pour cette fiche, elle est vraiment bien, je suis certaine qu'elle sera très utile aux membres du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Stuart54
Oiseau idiot
Oiseau idiot
avatar


MessageSujet: Re: Sensibilisation à la cause des lapins   Lun 13 Sep 2010 - 18:21

C'est malheureux mais...
C'est entièrement vrais ce qui est marqué......
En tout cas maintenant ça me fait encore PLUS réfléchir sur la cause des lapins de compagnies !
Revenir en haut Aller en bas
Trésor
Pieuvre foldingue
Pieuvre foldingue
avatar


MessageSujet: Re: Sensibilisation à la cause des lapins   Lun 13 Sep 2010 - 19:17

:: Merci Jully !
C'est vrai que c'est une bien longue fiche, mais en bonne littéraire, et surtout en bonne passionnée de lapins, je m'étale tout le temps mais bon, j'ai beau essayé de raccourcir de toute façon, cet article regroupe le minimum de ce qu'il faut savoir, alors...

stuarte54 > c'est vrai que quand on parle d'associations, de refuges, d'abandons etc, les gens pensent plus aux chats/chiens qu'aux lapins (et autres), car c'est ce qui est le plus banal, jusqu'ici... mais les NACS sont en train de les rattraper, ça c'est clair !
Revenir en haut Aller en bas
Reubeuh
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Sensibilisation à la cause des lapins   Lun 26 Déc 2011 - 15:52

C'est une très belle fiche, très bien faite ! C'est un plaisir de lire ce genre d'avertissement pour les gens qui ne connaissent pas encore ces adorables boules de poils !
Revenir en haut Aller en bas
maya 91
Surprise !
Surprise !
avatar


MessageSujet: Re: Sensibilisation à la cause des lapins   Dim 24 Mar 2013 - 0:12

super fiche tres bien expliquer et bien detaille!!
ça doit aide beaucoup de gens qui connaise pas beaucoup le lapin,qui est tres mignon avec leur caractere.
Revenir en haut Aller en bas
 

Sensibilisation à la cause des lapins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum