Pas encore inscrit ? Rejoins dès maintenant notre communauté de passionnés !
facebooktwitterYoutubemail
Ptites Bêtes Du Net

Le co-voiturage animalier : vous vous en servez ?
Oui !
24%
 24% [ 9 ]
Non !
26%
 26% [ 10 ]
Un jour, peut-être...
50%
 50% [ 19 ]
Total des votes : 38
Derniers sujets

Partagez | 

Vos poèmes préférés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lysandra
Annonceur
Annonceur
avatar


MessageSujet: Vos poèmes préférés   Ven 6 Jan 2012 - 6:45

J'ai pensé que ce serait sympa de partager nos poèmes préférés . Du coup je me lance avec un poème de Christian Bobin, sans doute mon préféré:

"Guillaume Guillaume
la bonté passe au ciel d'hiver
le berger bleu
et son troupeau de neige
comment disais-tu Guillaume
la bonté immense contrée
ou tout se tait
il fait si froid dans nos paroles
et les anges font du patin sur notre âme gelée

Guillaume Guillaume
la poésie c'est inutile
c'est bien pour ça que c'est utile
les poètes récoltent un silence
aussi blanc que du sucre
il fond dans nos amours
pour leur enlever toute amertume"

Revenir en haut Aller en bas
Gigi50
Exclusion définitive
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Ven 6 Jan 2012 - 7:44

Trés jolie se poème
Revenir en haut Aller en bas
Talima
Administratrice
Administratrice
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Ven 6 Jan 2012 - 10:09

Depuis que j'ai étudié ce poème je l'ai tout de suite adoré .

Stances à Marquise

Marquise si mon visage
A quelques traits un peu vieux,
Souvenez-vous qu'à mon âge
Vous ne vaudrez guère mieux.

Le temps aux plus belles choses
Se plaît à faire un affront,
Et saura faner vos roses
Comme il a ridé mon front.

Le même cours des planètes
Règle nos jours et nos nuits
On m'a vu ce que vous êtes
Vous serez ce que je suis.

Cependant j'ai quelques charmes
Qui sont assez éclatants
Pour n'avoir pas trop d'alarmes
De ces ravages du temps.
Vous en avez qu'on adore;
Mais ceux que vous méprisez
Pourraient bien durer encore
Quand ceux-là seront usés.

Ils pourront sauver la gloire
Des yeux qui me semblent doux,
Et dans mille ans faire croire
Ce qu'il me plaira de vous.

Chez cette race nouvelle,
Où j'aurai quelque crédit,
Vous ne passerez pour belle
Qu'autant que je l'aurai dit.

Pensez-y, belle Marquise.
Quoiqu'un grison fasse effroi,
Il vaut bien qu'on le courtise,
Quand il est fait comme moi.
Revenir en haut Aller en bas
Rat's
Ski sur le web
Ski sur le web
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Ven 6 Jan 2012 - 10:26

Ils sont chouettes vos poèmes !

(c'est qui l'auteur de ton poème, Talima ?)
Revenir en haut Aller en bas
Senalina
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Ven 6 Jan 2012 - 11:33

De loin mon préféré et sans hésitations:

* Gérard de NERVAL (1808-1855)


El Desdichado

Je suis le Ténébreux, - le Veuf, - l'Inconsolé,
Le Prince d'Aquitaine à la Tour abolie :
Ma seule Étoile est morte, - et mon luth constellé
Porte le Soleil noir de la Mélancolie.

Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m'as consolé,
Rends-moi le Pausilippe et la mer d'Italie,
La fleur qui plaisait tant à mon coeur désolé,
Et la treille où le Pampre à la Rose s'allie.

Suis-je Amour ou Phoebus ?... Lusignan ou Biron ?
Mon front est rouge encor du baiser de la Reine ;
J'ai rêvé dans la Grotte où nage la Sirène...

Et j'ai deux fois vainqueur traversé l'Achéron :
Modulant tour à tour sur la lyre d'Orphée
Les soupirs de la Sainte et les cris de la Fée.
Revenir en haut Aller en bas
Talima
Administratrice
Administratrice
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Ven 6 Jan 2012 - 11:46

L'auteur de Stances a Marquise c'est Corneille .
Revenir en haut Aller en bas
Liberta
Grenouille amoureuse
Grenouille amoureuse
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Ven 6 Jan 2012 - 12:07

Mon préféré à moi c'est celui ci:

"Il a dévalé la colline

Ses pieds faisaient rouler des pierres

Là-haut entre les quatre murs

La sirène chantait sans joie



Il respirait l'odeur des arbres

Avec son corps comme une forge

La lumière l'accompagnait

Et lui faisait danser son ombre



Pourvu qu'ils me laissent le temps

Il sautait a travers les herbes

Il a cueilli deux feuilles jaunes

Gorgées de sève et de soleil


Les canons d'acier bleu crachaient

Des courtes flammes de feu sec

Pourvu qu'ils me laissent le temps

Il est arrivé près de l'eau



Il y a plongé son visage

Il riait de joie il a bu

Pourvu qu'ils me laissent le temps

Il s'est relevé pour sauter


Pourvu qu'ils me laissent le temps

Une abeille de cuivre chaud

L'a foudroyé sur l'autre rive

Le sang et l'eau se sont mêlés


Il avait eu le temps de voir

Le temps de boire à ce ruisseau

Le temps de porter à sa bouche

Deux feuilles gorgées de soleil



Le temps de rire aux assassins

Le temps d'atteindre l'autre rive

Le temps de courir vers la femme

Il avait eu le temps de vivre"
Revenir en haut Aller en bas
Coraly Bilezzy
L'infirmière sadique
L'infirmière sadique
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Ven 6 Jan 2012 - 12:30

Liberta, c'est très beau
Revenir en haut Aller en bas
Clo'B
Merlin le smiley
Merlin le smiley
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Ven 6 Jan 2012 - 14:20

C'est de qui ça Liberta ?

Mon poème préféré, que je connais par coeur s'appelle Clotilde
Il est d'Apollinaire (recueil Alcools)

" Clotilde

L´anémone et l´ancolie
Ont poussé dans le jardin
Où dort la mélancolie
Entre l´amour et le dédain

Il y vient aussi nos ombres
Que la nuit dissipera
Le soleil qui les rend sombres
Avec elles disparaîtra

Les déités des eaux vives
Laissent couler leurs cheveux
Passe il faut que tu poursuives
Cette belle ombre que tu veux "


Je suis incapable de dire de quoi ça parle vraiment, mais j'aime sa mélodie.
Revenir en haut Aller en bas
Liberta
Grenouille amoureuse
Grenouille amoureuse
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Ven 6 Jan 2012 - 14:37

Le miens c'était "Le temps de vivre" de Boris Vian
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Ven 6 Jan 2012 - 14:50

J'adore celui de Senalina !

Je lis tres peu de poemes.. Mais y'en a un que j'aimais bien au lycée

Marceline Desbordes-Valmore " N'écris pas "

N'écris pas - Je suis triste, et je voudrais m'éteindre
Les beaux étés sans toi, c'est la nuit sans flambeau.
J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre,
Et frapper à mon cœur, c'est frapper au tombeau.
N'écris pas !

N'écris pas - N'apprenons qu'à mourir à nous-mêmes
Ne demande qu'à Dieu ... qu'à toi, si je t'aimais !
Au fond de ton absence écouter que tu m'aimes,
C'est entendre le ciel sans y monter jamais.
N'écris pas !

N'écris pas - Je te crains, j'ai peur de ma mémoire
Elle a gardé ta voix qui m'appelle souvent.
Ne montre pas l'eau vive à qui ne peut la boire,
Une chère écriture est un portrait vivant.
N'écris pas !

N'écris pas ces mots doux que je n'ose plus lire :
Il semble que ta voix les répand sur mon cœur;
Et que je les vois brûler à travers ton sourire,
Il semble qu'un baiser les empreint sur mon cœur.
N'écris pas !
Revenir en haut Aller en bas
Lysandra
Annonceur
Annonceur
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Lun 9 Jan 2012 - 13:49

Sympa vos poèmes, moi aussi j'aime bien "El Desdichado" de Nerval. Le premier poème qui m'a marqué c'est La rose et le réséda d'Aragon, j'étais en primaire quand je l'ai découvert:

Celui qui croyait au ciel celui qui n'y croyait pas
Tous deux adoraient la belle prisonnière des soldats
Lequel montait à l'échelle et lequel guettait en bas

Celui qui croyait au ciel celui qui n'y croyait pas
Qu'importe comment s'appelle cette clarté sur leur pas
Que l'un fut de la chapelle et l'autre s'y dérobât

Celui qui croyait au ciel celui qui n'y croyait pas
Tous les deux étaient fidèles des lèvres du coeur des bras
Et tous les deux disaient qu'elle vive et qui vivra verra

Celui qui croyait au ciel celui qui n'y croyait pas
Quand les blés sont sous la grêle fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles au coeur du commun combat

Celui qui croyait au ciel celui qui n'y croyait pas
Du haut de la citadelle la sentinelle tira
Par deux fois et l'un chancelle l'autre tombe qui mourra

Celui qui croyait au ciel celui qui n'y croyait pas
Ils sont en prison Lequel a le plus triste grabat
Lequel plus que l'autre gèle lequel préfère les rats

Celui qui croyait au ciel celui qui n'y croyait pas
Un rebelle est un rebelle deux sanglots font un seul glas
Et quand vient l'aube cruelle passent de vie à trépas

Celui qui croyait au ciel celui qui n'y croyait pas
Répétant le nom de celle qu'aucun des deux ne trompa
Et leur sang rouge ruisselle même couleur même éclat

Celui qui croyait au ciel celui qui n'y croyait pas
Il coule, il coule, il se mêle à la terre qu'il aima
Pour qu'à la saison nouvelle mûrisse un raisin muscat

Celui qui croyait au ciel celui qui n'y croyait pas
L'un court et l'autre a des ailes de Bretagne ou du Jura
Et framboise ou mirabelle le grillon rechantera
Dites flûte ou violoncelle le double amour qui brûla
L'alouette et l'hirondelle la rose et le réséda
Revenir en haut Aller en bas
Cheyenne
S'envole avec ses posts
S'envole avec ses posts
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Lun 9 Jan 2012 - 15:49

J'en ai plein. Le prologue d'Une saison en enfer et "Ma Bohème" de Rimbaud, "Demain dès l'aube" et "Soleils couchants" de Victor Hugo. Comme mon poète préféré c'est Baudelaire, j'aime beaucoup (si on peut utiliser un tel terme pour des poèmes aussi tristes) "Remords Posthume", le "Au lecteur" qui introduit Les Fleurs du Mal et "Un voyage à Cythère" qui me fait pleurer à chaque fois.

Mais le plus beau du monde à mes yeux, c'est "Le Spleen" alors c'est celui que je vous mets:

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l'horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;

Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l'Espérance, comme une chauve-souris,
S'en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris ;

Quand la pluie étalant ses immenses traînées
D'une vaste prison imite les barreaux,
Et qu'un peuple muet d'infâmes araignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,

Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement.

- Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir,
Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.
Revenir en haut Aller en bas
Senalina
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Lun 16 Fév 2015 - 18:13

J'ai découvert récemment un poème que je trouve magnifique.
Thomas Wyatt se serait librement inspiré d'un poème de Pétrarque sur une biche. Cependant, chez Pétrarque, la biche a un collier de topazes et de diamants, les diamants symbolisant la fermeté et les topazes la virginité. Chez Wyatt, la biche n'a pas de topazes. C'est l'un des détails qui prouvent que ce poème aurait été inspiré par l'amour de Wyatt pour la reine Anne Boleyn, seconde épouse du roi Henri VIII. Anne Boleyn était censé être dotée d'un coup gracile et magnifique. Wyatt et Anne Boleyn étaient amis d'enfance mais on ne sait pas s'ils étaient véritablement amants ou pas...
"Noli me tangere" signifie "Ne me touchez pas".

Sir Thomas Wyatt – “Whoso list to hunt”

Quiconque est enclin à chasser, je sais où se trouve une biche,
Mais en ce qui me concerne, hélas, je ne puis plus –
Le vain effort m’a si douloureusement épuisé.
Je suis de ceux qui traînaient le plus loin derrière.

Pourtant je ne puis, d’aucune façon, ôter mon esprit fatigué
De la biche, mais alors qu’elle disparaît,
Je la suis en m’évanouissant. Par conséquent j’abandonne,
Puisque j’essaye de retenir le vent avec un filet.

Quiconque est enclin à chasser, qu’il ne se fasse pas d’illusion,
Tout comme moi, il perdra son temps en vain.
Et gravé avec des diamants en lettres nettes,

Il est écrit tout autour de son cou immaculé :
"Noli me tangere", car j’appartiens à César,
Et je suis sauvage à tenir, bien que je semble docile.

Original non traduit:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Talima
Administratrice
Administratrice
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Ven 6 Mar 2015 - 22:54

Je revenais sur ce post pour poster Stances a Marquise mais c'est déja fait
Revenir en haut Aller en bas
Lysandra
Annonceur
Annonceur
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Sam 29 Aoû 2015 - 3:26

Je n'avais pas vu le poème que tu as cité Sena. Je préfère la version anglaise!

Un poème de Robert Desnos que j'aime beaucoup. Il est tiré du recueil Corps et Biens.

Les espaces du sommeil


Dans la nuit il y a naturellement les sept merveilles du monde et la grandeur et le tragique et le charme.
Les forêts s'y heurtent confusément avec des créatures de légende cachées dans les fourrés.
Il y a toi.
Dans la nuit il y a le pas du promeneur et celui de l'assassin et celui du sergent de ville et la lumière du réverbère et celle de la lanterne du chiffonnier.
Il y a toi.
Dans la nuit passent les trains et les bateaux et le mirage des pays où il fait jour. Les derniers souffles du crépuscule et les premiers frissons de l'aube.
Il y a toi.
Un air de piano, un éclat de voix.
Une porte claque. Une horloge.
Et pas seulement les êtres et les choses et les bruits matériels.
Mais encore moi qui me poursuis ou sans cesse me dépasse.
Il y a toi l'immolée, toi que j'attends.
Parfois d'étranges figures naissent à l'instant du sommeil et disparaissent.
Quand je ferme les yeux, des floraisons phosphorescentes apparaissent et se fanent et renaissent comme des feux d'artifice charnus.
Des pays inconnus que je parcours en compagnie de créatures.
Et y a toi sans doute, ô belle et discrète espionne.
Et l'âme palpable de l'étendue.
Et les parfums du ciel et des étoiles et le chant du coq d'il y a 2000 ans et le cri du paon dans des parcs en flamme et des baisers.
Des mains qui se serrent sinistrement dans une lumière blafarde et des essieux qui grincent sur des routes médusantes.
Il y a toi sans doute que je ne connais pas, que je connais au contraire.
Mais qui, présente dans mes rêves, t'obstines à s'y laisser deviner sans y paraître.
Toi qui restes insaisissable dans la réalité et dans le rêve.
Toi qui m'appartiens de par ma volonté de te posséder en illusion mais qui n'approches ton visage du mien que mes yeux clos aussi bien au rêve qu'à la réalité.
Toi qu'en dépit d'une rhétorique facile où 1e flot meurt sur les plages,
où la corneille vole dans des usines ruine, où le bois pourrit en craquant sous un soleil de plomb.
Toi qui es à la base de mes rêves et qui secoues mon esprit plein de métamorphoses et qui me laisses ton gant quand je baise ta main.
Dans la nuit il y a les étoiles et le mouvement ténébreux de la mer, des fleuves, des forêts, des villes, des herbes, des poumons de millions et millions d'êtres.
Dans la nuit il y a les merveilles du monde.
Dans la nuit il n'y a pas d'anges gardiens, mais il y a le sommeil.
Dans la nuit il y a toi.
Dans le jour aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Senalina
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Sam 29 Aoû 2015 - 10:37

Oh c'est beau !
Revenir en haut Aller en bas
Titie
Coupe en or
Coupe en or
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Sam 29 Aoû 2015 - 13:12

Oh je ne connaissais pas ce topic.

Ils sont super ces poèmes.
Revenir en haut Aller en bas
tibouut
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Sam 29 Aoû 2015 - 13:57


Il aimait la mort, elle aimait la vie,
Il vivait pour elle, elle est morte pour lui

Shakespeare a écrit ses vers et un anonyme s'en est inspiré pour écrire un poème. Je le trouve vraiment magnifique.

«Elle aimait la vie, il aimait la mort,
Il aimait la mort, et ses sombres promesses,
Avenir incertain d'un garcon en détresse,
Il voulait mourir, laisser partir sa peine,
Oublier tous ces jours à la même rengaine...

Elle aimait la vie, heureuse d'exister,
Voulait aider les gens et puis grandir en paix,
C'était un don du ciel, toujours souriante,
Fleurs et nature, qu'il pleuve ou qu'il vente.

Mais un beau jour, la chute commença,
Ils tombèrent amoureux, mauvais choix,
Elle aimait la vie et il aimait la mort,
Qui d'entre les deux allait être plus fort?

Ils s'aimaient tellement, ils auraient tout sacrifié,
Amis et famille, capables de tout renier,
Tout donner pour s'aimer, tel était leur or,
Mais elle aimait la vie et il aimait la mort...
Si différents et pourtant plus proches que tout,
Se comprenant pour protéger un amour fou,
L'un ne rêvait que de mourir et de s'envoler,
L'autre d'une vie avec lui, loin des atrocités...

Fin de l'histoire : obligés de se séparer,
Ils s'étaient promis leur éternelle fidélité.
Aujourd'hui, le garçon torturé vit pour elle,
Puisque la fille, pour lui, a rendu ses ailes...

Il aimait la mort, elle aimait la vie,
Il vivait pour elle, elle est morte pour lui»
Revenir en haut Aller en bas
Fofie
Chef
Chef
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Sam 29 Aoû 2015 - 20:59

Sont très beaux ces poèmes !
Revenir en haut Aller en bas
Rat's
Ski sur le web
Ski sur le web
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Mar 1 Sep 2015 - 10:34

Joli ce dernier poème. Dommage que l'auteur soit inconnu , il a dû écrire d'autres belles choses.
Revenir en haut Aller en bas
tibouut
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   Mar 1 Sep 2015 - 14:29

Rat's j'ai fait des recherches car je n'était pas très sure de ce que je disais

Voici ce que j'ai trouvé:

Ce poème a été écrit par un jeune auteur de 18 ans aujourd'hui, l'ayant écrit à 14 ans....
J'ai des preuves à ce que j'affirme, sur le site où il avait publié son poème, il y a eu des débats houleux, et depuis... Il a arrêté d'écrire...Il a été accusé d'avoir plagié le grand Shakespeare... Alors qu'en fait... c'est lui qui a été plagié par tant de personnes qui disaient que ce poème était de Shakespeare...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos poèmes préférés   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vos poèmes préférés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum