Pas encore inscrit ? Rejoins dès maintenant notre communauté de passionnés !
facebooktwitterYoutubemail
Ptites Bêtes Du Net

Le co-voiturage animalier : vous vous en servez ?
Oui !
24%
 24% [ 9 ]
Non !
26%
 26% [ 10 ]
Un jour, peut-être...
50%
 50% [ 19 ]
Total des votes : 38
Derniers sujets

Partagez | 

Un jour - une Fable ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessageAller à la page : 1, 2  Suivant
Senalina
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Un jour - une Fable ?    Ven 24 Fév 2012 - 18:11

Bonjour!



Je vous la fait en rime, pour ne pas dénoter
Vous connaissez, j'en suis sûre les célèbres Fables de La Fontaine ?
Il en existe bien plus que vous n'imaginez !
Elles parlent pour la plupart d'animaux qui enseignent le respect, la vengeance, l'amour ou la haine...

Alors je vous propose régulièrement en lecture,
L'un de ces petits joyaux de notre culture !

Aujourd'hui, je vous propose l'une de mes préférées!

Parue au XVIIeme sicèle dans le Livre II des Fables de Jean de la Fontaine, le "Conseil tenu par les rats" propose une illustration des dysfonctionnements du système humain. Organisé en société, rusé et intelligent mais prudent, le rat est un parfait miroir de l'humain...

Conseil tenu par les Rats

Un Chat, nommé Rodilardus
Faisait des Rats telle déconfiture
Que l'on n'en voyait presque plus,
Tant il en avait mis dedans la sépulture.
Le peu qu'il en restait, n'osant quitter son trou,
Ne trouvait à manger que le quart de son sou,
Et Rodilard passait, chez la gent misérable,
Non pour un Chat, mais pour un Diable.
Or un jour qu'au haut et au loin
Le galant alla chercher femme,
Pendant tout le sabbat qu'il fit avec sa Dame,
Le demeurant des Rats tint chapitre en un coin
Sur la nécessité présente.
Dès l'abord, leur Doyen, personne fort prudente,
Opina qu'il fallait, et plus tôt que plus tard,
Attacher un grelot au cou de Rodilard ;
Qu'ainsi, quand il irait en guerre,
De sa marche avertis, ils s'enfuiraient en terre ;
Qu'il n'y savait que ce moyen.
Chacun fut de l'avis de Monsieur le Doyen,
Chose ne leur parut à tous plus salutaire.
La difficulté fut d'attacher le grelot.
L'un dit : "Je n'y vas point, je ne suis pas si sot";
L'autre : "Je ne saurais."Si bien que sans rien faire
On se quitta. J'ai maints Chapitres vus,
Qui pour néant se sont ainsi tenus ;
Chapitres, non de Rats, mais Chapitres de Moines,
Voire chapitres de Chanoines.
Ne faut-il que délibérer,
La Cour en Conseillers foisonne ;
Est-il besoin d'exécuter,
L'on ne rencontre plus personne.

Jean de la Fontaine

Qu'en pensez-vous?
Êtes-vous sensible à ce genre de lecture et au message qu'elle véhicule?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Ven 24 Fév 2012 - 18:16

J'aime beaucoup moi ! je n'en connais qu'une, le loup et l'agneau que j'ai appris en primaire. J'aime bien parce que c'est pas top long, c'est dis joliment bien sur, et j'aime bien la petite morale de fin !

Et je trouve d'ailleurs ce petit message bien vrai. Je ne la connaissais pas cette fable, du coup, j'aime bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Liberta
Grenouille amoureuse
Grenouille amoureuse
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Ven 24 Fév 2012 - 19:28

J'adore les fables! J'avais fait une interprétation plutôt drôle de la cigale et la fourmis dans mon école de théâtre!
Revenir en haut Aller en bas
Gigi50
Exclusion définitive
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Ven 24 Fév 2012 - 19:37

C'est sur que les fables de Monsieur De La Fontaine sont belles mais certaines sont difficiles à décriptées il avait la magie des jeux de mots et de les mettre en phrases Les morales sont trés bonnes et celle là et de tout les temps une des plus d'actualité
Revenir en haut Aller en bas
Rat's
Ski sur le web
Ski sur le web
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Lun 27 Fév 2012 - 11:15

Quelle bonne idée, ce post !
je reste fan !
je rêve d'une superbe édition de toutes les fables avec de jolies illustrations !

Le Corbeau et le Renard

Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l'odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
"Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois."
A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s'en saisit, et dit : "Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l'écoute :
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute. "
Le Corbeau, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.

voici ma préférée !!!

chose que je ne savais pas, c'est qu'en France, nous l'apprenons tous de la même manière et pendant la guerre, pour reconnaître un vrai français, on lui faisait réciter "le corbeau et le renard" !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Lun 27 Fév 2012 - 12:43

T'avais interet a avoir une bonne mémoire.. Ca va qu'elle est pas trop longue !
Revenir en haut Aller en bas
Mimi
Danse de la pluie
Danse de la pluie
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Lun 27 Fév 2012 - 14:53

C'est un super topic !!!
Revenir en haut Aller en bas
Senalina
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Mar 28 Fév 2012 - 18:21

Ah, je suis bien contente que ça vous plaise!
Dans 'Le Rat qui s'est retiré du monde', paru en 1678, l'auteur nous propose une satyre de la religion!

Le Rat qui s'est retiré du monde

Les Levantins en leur légende
Disent qu'un certain Rat las des soins d'ici-bas,
Dans un fromage de Hollande
Se retira loin du tracas.
La solitude était profonde,
S'étendant partout à la ronde.
Notre ermite nouveau subsistait là-dedans.
Il fit tant de pieds et de dents
Qu'en peu de jours il eut au fond de l'ermitage
Le vivre et le couvert : que faut-il davantage ?
Il devint gros et gras ; Dieu prodigue ses biens
A ceux qui font voeu d'être siens.
Un jour, au dévot personnage
Des députés du peuple Rat
S'en vinrent demander quelque aumône légère :
Ils allaient en terre étrangère
Chercher quelque secours contre le peuple chat ;
Ratopolis était bloquée :
On les avait contraints de partir sans argent,
Attendu l'état indigent
De la République attaquée.
Ils demandaient fort peu, certains que le secours
Serait prêt dans quatre ou cinq jours.
Mes amis, dit le Solitaire,
Les choses d'ici-bas ne me regardent plus :
En quoi peut un pauvre Reclus
Vous assister ? que peut-il faire,
Que de prier le Ciel qu'il vous aide en ceci ?
J'espère qu'il aura de vous quelque souci.
Ayant parlé de cette sorte.
Le nouveau Saint ferma sa porte.
Qui désignai-je, à votre avis,
Par ce Rat si peu secourable ?
Un Moine ? Non, mais un Dervis :
Je suppose qu'un Moine est toujours charitable.

Jean de la Fontaine
Revenir en haut Aller en bas
Mimi
Danse de la pluie
Danse de la pluie
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Mar 28 Fév 2012 - 20:20

Ah beh celle là par exemple pour l'apprendre par coeur faut s'accrocher
Revenir en haut Aller en bas
Senalina
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Mer 29 Fév 2012 - 17:47

Je vous propose celle que j'ai apprise, moi au collège!
Je l'adore!

Tirée du Livre I des Fables de La Fontaine, il s'agit de sa 5e fable !

Le Loup et le Chien

Un Loup n'avait que les os et la peau,
Tant les chiens faisaient bonne garde.
Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau,
Gras, poli, qui s'était fourvoyé par mégarde.
L'attaquer, le mettre en quartiers,
Sire Loup l'eût fait volontiers ;
Mais il fallait livrer bataille,
Et le Mâtin était de taille
A se défendre hardiment.
Le Loup donc l'aborde humblement,
Entre en propos, et lui fait compliment
Sur son embonpoint, qu'il admire.
"Il ne tiendra qu'à vous beau sire,
D'être aussi gras que moi, lui repartit le Chien.
Quittez les bois, vous ferez bien :
Vos pareils y sont misérables,
Cancres, haires, et pauvres diables,
Dont la condition est de mourir de faim.
Car quoi ? rien d'assuré : point de franche lippée :
Tout à la pointe de l'épée.
Suivez-moi : vous aurez un bien meilleur destin. "
Le Loup reprit : "Que me faudra-t-il faire ?
- Presque rien, dit le Chien, donner la chasse aux gens
Portants bâtons, et mendiants ;
Flatter ceux du logis, à son Maître complaire :
Moyennant quoi votre salaire
Sera force reliefs de toutes les façons :
Os de poulets, os de pigeons,
Sans parler de mainte caresse. "
Le Loup déjà se forge une félicité
Qui le fait pleurer de tendresse.
Chemin faisant, il vit le col du Chien pelé.
"Qu'est-ce là ? lui dit-il. - Rien. - Quoi ? rien ? - Peu de chose.
- Mais encor ? - Le collier dont je suis attaché
De ce que vous voyez est peut-être la cause.
- Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas
Où vous voulez ? - Pas toujours ; mais qu'importe ?
- Il importe si bien, que de tous vos repas
Je ne veux en aucune sorte,
Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor. "
Cela dit, maître Loup s'enfuit, et court encor.

Jean de la Fontaine
Revenir en haut Aller en bas
Coraly Bilezzy
L'infirmière sadique
L'infirmière sadique
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Mer 29 Fév 2012 - 17:50

c'est drôle, je l'avais apprise il y a très très longtemps... et là en la relisant j'ai l'impression que tout revient!!^^
Revenir en haut Aller en bas
Mimi
Danse de la pluie
Danse de la pluie
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Mer 29 Fév 2012 - 20:35

Punaise heureusement que celle qu'on m'a demandé d'apprendre était plus courte, avec ma mémoire j'aurais jamais réussi
Revenir en haut Aller en bas
Senalina
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Jeu 1 Mar 2012 - 18:27

Probablement la plus célèbre, tirée du Livre I et la toute première de l'auteur:

La Cigale et la Fourmi

La Cigale, ayant chanté
Tout l'été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue :
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu'à la saison nouvelle.
"Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l'Oût, foi d'animal,
Intérêt et principal. "
La Fourmi n'est pas prêteuse :
C'est là son moindre défaut.
Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
- Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
- Vous chantiez ? j'en suis fort aise.
Eh bien! dansez maintenant.

Jean de la Fontaine
Revenir en haut Aller en bas
Senalina
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Mer 7 Mar 2012 - 18:07

Une nouvelle!
La dernière Fable du Livre I:

Le chêne et le Roseau

Le Chêne un jour dit au Roseau :
"Vous avez bien sujet d'accuser la Nature ;
Un Roitelet pour vous est un pesant fardeau.
Le moindre vent, qui d'aventure
Fait rider la face de l'eau,
Vous oblige à baisser la tête :
Cependant que mon front, au Caucase pareil,
Non content d'arrêter les rayons du soleil,
Brave l'effort de la tempête.
Tout vous est Aquilon, tout me semble Zéphyr.
Encor si vous naissiez à l'abri du feuillage
Dont je couvre le voisinage,
Vous n'auriez pas tant à souffrir :
Je vous défendrais de l'orage ;
Mais vous naissez le plus souvent
Sur les humides bords des Royaumes du vent.
La nature envers vous me semble bien injuste.
- Votre compassion, lui répondit l'Arbuste,
Part d'un bon naturel ; mais quittez ce souci.
Les vents me sont moins qu'à vous redoutables.
Je plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici
Contre leurs coups épouvantables
Résisté sans courber le dos ;
Mais attendons la fin. "Comme il disait ces mots,
Du bout de l'horizon accourt avec furie
Le plus terrible des enfants
Que le Nord eût portés jusque-là dans ses flancs.
L'Arbre tient bon ; le Roseau plie.
Le vent redouble ses efforts,
Et fait si bien qu'il déracine
Celui de qui la tête au Ciel était voisine
Et dont les pieds touchaient à l'Empire des Morts.

Jean de la Fontaine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Mer 7 Mar 2012 - 18:14

je connaissais mais j'en suis pas fan. Par contre j'aime ce passage

" Le vent redouble ses efforts,
Et fait si bien qu'il déracine
Celui de qui la tête au Ciel était voisine
Et dont les pieds touchaient à l'Empire des Morts. "

Je le trouve tres joliment dit..
Revenir en haut Aller en bas
Coraly Bilezzy
L'infirmière sadique
L'infirmière sadique
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Mer 7 Mar 2012 - 18:15

C'est vrai que c'est un superbe passage!
Revenir en haut Aller en bas
Senalina
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Ven 9 Mar 2012 - 17:49

Aujourd'hui, je vous propose une Fable du Livre II :

Le Lion et le Moucheron


"Va-t'en, chétif insecte, excrément de la terre! "
C'est en ces mots que le Lion
Parlait un jour au Moucheron.
L'autre lui déclara la guerre.
"Penses-tu, lui dit-il, que ton titre de Roi
Me fasse peur ni me soucie ?
Un boeuf est plus puissant que toi :
Je le mène à ma fantaisie. "
A peine il achevait ces mots
Que lui-même il sonna la charge,
Fut le Trompette et le Héros.
Dans l'abord il se met au large ;
Puis prend son temps, fond sur le cou
Du Lion, qu'il rend presque fou.
Le quadrupède écume, et son oeil étincelle ;
Il rugit ; on se cache, on tremble à l'environ ;
Et cette alarme universelle
Est l'ouvrage d'un Moucheron.
Un avorton de Mouche en cent lieux le harcelle :
Tantôt pique l'échine, et tantôt le museau,
Tantôt entre au fond du naseau.
La rage alors se trouve à son faîte montée.
L'invisible ennemi triomphe, et rit de voir
Qu'il n'est griffe ni dent en la bête irritée
Qui de la mettre en sang ne fasse son devoir.
Le malheureux Lion se déchire lui-même,
Fait résonner sa queue à l'entour de ses flancs,
Bat l'air, qui n'en peut mais ; et sa fureur extrême
Le fatigue, l'abat : le voilà sur les dents.
L'insecte du combat se retire avec gloire :
Comme il sonna la charge, il sonne la victoire,
Va partout l'annoncer, et rencontre en chemin
L'embuscade d'une araignée ;
Il y rencontre aussi sa fin.
Quelle chose par là nous peut être enseignée ?
J'en vois deux, dont l'une est qu'entre nos ennemis
Les plus à craindre sont souvent les plus petits ;
L'autre, qu'aux grands périls tel a pu se soustraire,
Qui périt pour la moindre affaire.

Jean de la Fontaine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Ven 9 Mar 2012 - 17:53

Encore et toujours bien vrai ! De bonnes lecons a en tirer. ne jamais sous estimer l'ennemi ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Ven 9 Mar 2012 - 20:39

C'est bien vrai mais les mouches ne piquent pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Sam 10 Mar 2012 - 21:47

Le loup et l'agneau

La raison du plus fort est toujours la meilleure :
Nous l'allons montrer tout à l'heure.
Un Agneau se désaltérait
Dans le courant d'une onde pure.
Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,
Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
- Sire, répond l'Agneau, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que je me vas désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d'Elle,
Et que par conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler sa boisson.
- Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
- Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?
Reprit l'Agneau, je tette encor ma mère.
- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
- Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne m'épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l'a dit : il faut que je me venge.
Là-dessus, au fond des forêts
Le Loup l'emporte, et puis le mange,
Sans autre forme de procès.


Jean de la Fontaine


J'aime beaucoup cette fable parce uqe c'est la seule que j'ai apprise, dans un moment de ma vie que la fable représentait a merveille... C'est une lecon que j'en ai tiré et qui est bien vrai. Malheureusement on ne se trouve pas toujours en position de force..
Revenir en haut Aller en bas
Senalina
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Mar 13 Mar 2012 - 11:16

Elle est super, je l'aime beaucoup!

Une autrepour aujourd'hui, issue du Livre II:

Le Coq et le Renard


Sur la branche d'un arbre était en sentinelle
Un vieux Coq adroit et matois.
"Frère, dit un Renard, adoucissant sa voix,
Nous ne sommes plus en querelle :
Paix générale cette fois.
Je viens te l'annoncer ; descends, que je t'embrasse.
Ne me retarde point, de grâce ;
Je dois faire aujourd'hui vingt postes sans manquer.
Les tiens et toi pouvez vaquer
Sans nulle crainte à vos affaires ;
Nous vous y servirons en frères.
Faites-en les feux dès ce soir.
Et cependant viens recevoir
Le baiser d'amour fraternelle.
- Ami, reprit le coq, je ne pouvais jamais
Apprendre une plus douce et meilleur nouvelle
Que celle
De cette paix ;
Et ce m'est une double joie
De la tenir de toi. Je vois deux Lévriers,
Qui, je m'assure, sont courriers
Que pour ce sujet on envoie.
Ils vont vite, et seront dans un moment à nous.
Je descends ; nous pourrons nous entre-baiser tous.
-Adieu, dit le Renard, ma traite est longue à faire :
Nous nous réjouirons du succès de l'affaire
Une autre fois. Le galand aussitôt
Tire ses grègues, gagne au haut,
mal content de son stratagème ;
Et notre vieux Coq en soi-même
Se mit à rire de sa peur ;
Car c'est double plaisir de tromper le trompeur.

Jean de la Fontaine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Mar 13 Mar 2012 - 11:35

Haha, sympa ! Je pensais qu'il se ferait becter le coq !
Revenir en haut Aller en bas
Senalina
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Mer 14 Mar 2012 - 17:10

Une petite fable du Livre III, courte mais excellente:

Le Lion abattu par l'homme

On exposait une peinture
Où l'artisan avait tracé
Un Lion d'immense stature
Par un seul homme terrassé.
Les regardants en tiraient gloire.
Un Lion en passant rabattit leur caquet.
"Je vois bien, dit-il, qu'en effet
On vous donne ici la victoire ;
Mais l'Ouvrier vous a déçus :
Il avait liberté de feindre.
Avec plus de raison nous aurions le dessus,
Si mes confrères savaient peindre. "

Jean de la Fontaine
Revenir en haut Aller en bas
Coraly Bilezzy
L'infirmière sadique
L'infirmière sadique
avatar


MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Mer 14 Mar 2012 - 17:34

j'adore celle - là... !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un jour - une Fable ?    Mer 14 Mar 2012 - 17:37

J'ai pas compris moi
Revenir en haut Aller en bas
 

Un jour - une Fable ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum