Pas encore inscrit ? Rejoins dès maintenant notre communauté de passionnés !
facebooktwitterYoutubemail
Ptites Bêtes Du Net

Le co-voiturage animalier : vous vous en servez ?
Oui !
24%
 24% [ 9 ]
Non !
26%
 26% [ 10 ]
Un jour, peut-être...
50%
 50% [ 19 ]
Total des votes : 38
Derniers sujets

Partagez | 

[Education] La destruction et l'anxiété de séparation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reubeuh
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: [Education] La destruction et l'anxiété de séparation   Mar 28 Jan 2014 - 9:47

Bon là on attaque un sacré gros chapitre, parce que pour beaucoup c'est une cause d'abandon... Je vais donc essayer de faire le tour correctement afin d'apporter un maximum de réponses.

Informations générales

La première chose à savoir est : pourquoi le chien détruit ?
- le chien s'ennuie
- il manque d'exercice
- il s'agit d'un chiot
- il fait de l'angoisse de séparation

Il est important de rappeler avant tout que le chien n'est pas fait pour passer toute la journée seul. Si vous êtes absent 10 heures par jours, il vaut peut être mieux réfléchir avant d'adopter un chien qui ne supportera pas la solitude... Certains chiens recherchent davantage le contact que d'autres et ne se feront jamais à la solitude, alors que d'autres pourront tout à fait s'adapter à vos horaires de travail, mais ça on ne peut pas le savoir à l'avance...

Si le chien s'ennuie : il faut passer du temps à jouer avec son chien. Pendant votre absence, vous pouvez lui fournir des jouets (kongs remplis de nourriture par exemple) qui l'occuperont. Mais cela ne remplacera pas les jeux avec vous..
Si le chien manque d'exercice : le chien a naturellement besoin d'exercice, certaines races plus que d'autres. Il faut donc lui proposer des sorties régulières au cours desquelles il pourra courir et se défouler. Les jeux sont aussi indiqués.
S'il s'agit d'un chiot : les chiots passent par une phase d'exploration par la bouche (un peu comme les bébés qui portent tout à la bouche). Il faut donc lui fournir des jouets à mâchonner : des anneaux, kongs, et autres joujoux spécifiquement étudiés pour aider le chiot à "faire ses dents". N'hésitez pas à restreindre son espace quand vous n'êtes pas là, et à protéger les objets auquel vous tenez...
Si le chien fait de l'angoisse de séparation : l'angoisse de séparation, qu'est-ce que c'est ? C'est une réaction du chien qui ne sait pas comment réagir en l'absence de son maître. Afin d'y remédier, il faut repenser à quelques points, et là on s'attaque au plus gros chapitre...

L'angoisse de séparation


Dans la nature, le chien est un animal grégaire. Il s’insère dans une meute au sein de laquelle il a une place bien définie. Cette place le rassure. Lorsque nous adoptons un chien, il faut lui attribuer une place dans la maison afin qu'il sache où se situer dans la famille. Faute de quoi le chien pense automatiquement qu'il est en charge de la meute-famille. Et là ça coince si le chien ne parvient pas à assumer ce rôle. (Ceci dit beaucoup d'éducateurs reviennent sur ce point de "meute" et tout ça... Mais le principal à retenir c'est qu'il va falloir expliquer au chien que vous avez une place qui vous permet de bouger, de partir, sans que ce soit inquiétant.)

Donc la première étape consiste à faire comprendre au chien que VOUS êtes le chef en charge de la responsabilité de la maison. Pour cela, il faut adopter le comportement d'un chef de meute. Pour le problème qui nous occupe, un chien chef de meute peut aller et venir comme bon lui semble. Les autres ne paniquent pas parce qu'il émet des signaux qui signifient : "tout est normal, je suis parti, je reviens, mais tout est parfaitement normal". C'est aussi ce que vous devez transmettre à votre chien.

Concrètement : lorsque vous partez (= lorsque le chiot/chien ne vous voit plus : ça peut simplement être un changement de pièce) et lorsque vous revenez, essayez d'être le plus neutre possible. Ne courrez pas saluer votre chien par exemple ou ne criez pas. Restez calme et ne communiquez pas avec lui jusqu'à ce qu'il se soit calmée à son tour.

L'apprentissage va être progressif : partez d'abord 2 minutes (allez chercher votre courrier), puis revenez sans lui prêter attention. Ne l'appelez pour le caresser que lorsqu'il est calme. Puis sortez de la maison 5 minutes, puis 10, puis 15 (allez donc faire vos courses tant qu'on y est ), et ce jusqu'à environ 1 heure (là vous pouvez venir me faire à manger aussi... Non ? Ca marche pas ? J'aurai essayé...) Normalement, à ce stade, le chien a parfaitement intégré que les allées et venues de ses maîtres sont normales et cela ne devrait générer aucun stress de sa part puisque les maîtres sont parfaitement neutres.

Plus les départs/retours seront neutres, plus le chien comprendra que l'absence du maître n'est pas un facteur d'angoisse puisque celui-ci agit à son retour comme si il ne s'était jamais absenté. Vous envoyez alors le message que tout est normal. En conséquence, le chien n'angoisse plus lors de vos absences.
En résumé, si le chien souffre d'angoisse de séparation :
-banaliser au maximum les départs et les retours
-attendre que le chien soit parfaitement calme pour le caresser
-faire un apprentissage progressif

En complément, voici d'autres conseils :
- laisser la radio en fond sonore
- laisser un vêtement imprégné de l'odeur du maître (qui sera réservé à cet usage afin que le chien ne se serve pas dans votre armoire)
- laisser de préférence le chien dans un petit espace où il se sentira plus en sécurité et fera moins de dégâts (la pièce que vous lui avez réservé pour la nuit par exemple)
- ne surtout pas réprimander le chiot s'il a fait des bêtises lors de votre retour : cela l'exciterait et renforcerait l'anxiété. Nettoyez les bêtises hors de sa vue.
- attendre 5 minutes après être rentré à la maison pour aller caresser le chien : c'est vous qui établissez le contact, pas lui. Tant qu'il vous saute dessus, ou qu'il est dans vos pattes, il faut l'ignorer.
- vous pouvez fatiguer votre chien en jouant avec lui par exemple. Il sera plus disposé à faire la sieste ensuite. Attention cependant à ne pas en faire un rituel de départ qui renforcerait l'anxiété. Donc si vous voulez jouer avec votre chien pour le fatiguer, faites le mais arrêtez le jeu une demi heure avant votre départ par exemple. Mais si votre chien manque d'exercice, c'est tout indiqué.
Revenir en haut Aller en bas
 

[Education] La destruction et l'anxiété de séparation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum