Pas encore inscrit ? Rejoins dès maintenant notre communauté de passionnés !
facebooktwitterYoutubemail
Ptites Bêtes Du Net

Le co-voiturage animalier : vous vous en servez ?
Oui !
24%
 24% [ 9 ]
Non !
26%
 26% [ 10 ]
Un jour, peut-être...
50%
 50% [ 19 ]
Total des votes : 38
Derniers sujets

Partagez | 

[Entretien] Les soins de base

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reubeuh
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: [Entretien] Les soins de base   Mar 28 Jan 2014 - 11:18

Les soins prodigués à votre chien sont importants à deux titres. Ils préviennent les problèmes d'inflammations de la peau ou des muqueuses et d'écoulement des organes des sens et ils constituent des instants de communication privilégiés avec votre compagnon, qui participent à renforcer sa confiance en vous. Attention donc à ne pas transformer cela en corvée pour vous et pour lui.

Le bain

Votre compagnon peut être baigné dès l'âge de 3 mois, si vous prenez la précaution de bien le sécher ensuite, et tous les 2 mois s'il vit en appartement. Pour les animaux vivant à l'extérieur, deux bains annuels suffisent. Dans tous les cas, prenez conseil de votre toiletteur, ou de votre vétérinaire si l'animal souffre d'une maladie de peau. Un shampoing spécifique est recommandé (des shampoings pour bébé sont une bonne alternative car ils sont moins agressifs pour la peau), ainsi que la protection des oreilles en évitant d'y mettre de l'eau. De manière générale éviter la tête ou faites la au gant de toilette.
Le séchage se fait dans le sens du poil, pour éviter la formation de noeuds, mais laissez auparavant le chien s'ébrouer tout seul.

A savoir que le bain n'est pas forcément à faire régulièrement, il faut le garder si votre chien est sale (après une balade dans la boue par exemple ) mais il ne faut pas trop insister au risque de lui graisser encore plus la peau.

Le brossage

Il dépend du type de poils du chien. Les chiens à poils courts sont plus faciles d'entretien et ne nécessitent habituellement qu'une intervention par semaine. Ceux à poil long demandent un soin quotidien. Cet entretien sera modulé par le fait que vous viviez à la campagne ou en ville et des conditions de vie de votre chien. L'opération doit être répétée plus souvent aux périodes de mue.

Habituez dès le plus jeune âge un chiot d'une race qui doit être toilettée à l'âge adulte à être brossé régulièrement. Il sera difficile d'obtenir du chien adulte qu'il se tienne tranquille s'il n'a pas été habitué petit à être soigné, lavé et démêlé.

Le brossage élimine les saletés et les poils morts retenus dans le pelage. Mais un rythme de brossages non adapté au type de fourrure de votre chien risque d'abîmer les poils sains :

Quelques exemples :
• Races à poils ras, à poils laineux et à poils mi-longs :
(Boxer, Teckel, Caniche, Bichon, Setter, Cocker)
2 brossages par mois à l'aide d'une brosse mi-dure
• Races à poils durs :
(Fox-Terrier, Schnauzer)
2 brossages par semaine avec une brosse mi-dure
• Races à poils longs et soyeux :
(Yorkshire, Colley, Bearded-Collie)
1 brossage par semaine à l'aide d'une brosse mi-dure
• Races à poils moyens :
(Berger Allemand, Terre-Neuve)
1 brossage par semaine avec une brosse mi-dure

Les dents
Alors que le chien adulte a normalement 42 dents (quelques races faisant exception), le jeune n'en possède que 32.
La chronologie dentaire se déroule en 4 étapes. On dit alors qu'il a "la bouche faite".
1 mois : Éruption des pinces du chiot
3 mois : Nivellement des pinces du chiot
4 mois : Éruption des pinces finales
5 mois : Éruption des coins finaux
A 7 mois, le chiot a sa dentition définitive.

Les dents de lait tombent facilement. Si vous ne les retrouvez pas, il se peut que le chiot les ait avalées, ne vous inquiétez pas. Parfois, les dents de lait persistent avec les crocs d'adulte mais ils finissent par tomber. Vérifiez souvent les dents de votre chiot, même jeune : n'attendez pas que votre chien ait une mauvaise haleine pour l'emmener chez le vétérinaire. Le tartre qui se dépose sur les crocs à proximité de la gencive engendre non seulement une odeur nauséabonde, mais l'accumulation de ce dépôt développe encore des bactéries qui vont provoquer une inflammation de la gencive très douloureuse (gingivite), risquant d'entraîner à long terme un déchaussement des dents. Il existe un dentifrice conçu spécialement pour les animaux : vous pouvez brosser les dents de votre chien jusqu'à 2 fois par semaine si vous le souhaitez. Cela limitera un dépôt de tartre trop important. Sinon, vous pouvez les frotter avec une simple compresse imbibée d'eau, ou
d'une solution de bicarbonate de soude, enroulée autour d'un doigt.
Il existe aussi des bâtonnets à mâcher qui permettent aux chiens de se nettoyer les dents.

Les glandes anales

Lorsque votre chien se frotte le derrière dans l'herbe, c'est signe qu'il a des vers ou que ses glandes anales sont engorgées. Dans le premier cas, il faut lui administrer le traitement adéquat. Dans le second il suffit de compresser la région anale à l'aide d'un coton, après lui avoir soulevé la queue.

Les ongles

Ils doivent également faire l'objet de soins réguliers, surtout chez les sujets vivant en appartement qui ne peuvent pas se les user seuls.
L'usure normale ne se produisant pas, l'ongle trop long peut occasionner des blessures par accrochages. Procéder à l'ablation au moyen d'une pince coupante spéciale, afin de ne pas écraser et meurtrir l'ongle. Prendre bien garde à ne pas sectionner la partie vivante, c'est à dire la partie où l'on voit la veine par transparence. Si votre chien a les ongles noirs, demandes conseils à votre vétérinaire la première fois.

Les oreilles

C'est un organe qui demande une attention régulière, surtout chez les races aux oreilles tombantes, comme les chiens de chasse par exemple, car très sensible aux parasites et infections. Les poils obstruant le conduit auditif doivent être retirés, de préférence à l'aide de ciseaux à bouts ronds. Passez un coton imbibé d'un produit vétérinaire (ou du sérum phy tout bêtement) dans l'intérieur du conduit et massez la base de l'oreille pour en assurer une parfaite répartition. Nettoyez ensuite le bord de l'organe avec un coton sec et laissez le chien s'ébrouer pour éliminer les dissolutions. Vérifiez régulièrement que votre chien n'ait pas dépôt dans les oreilles qui peuvent être signes de parasites.

Les parasites
Il existe aujourd'hui un grand nombre de produits spécifiques à la lutte contre les parasites, qu'il s'agisse de poux, de puces ou de tiques. Les traitements par bombes, colliers, poudres ou cachets doivent s'accompagner de la désinfection de l'endroit où le chien réside habituellement, niche, couche ou panier.

Les pieds

Il faut penser à vérifier régulièrement que l'espace entre les doigts ne soit pas encombré par des corps étrangers tels qu'épines, petits cailloux ou autres, qui pourraient provoquer des infections ou des abcès. Les coussinets plantaires doivent être débarrassés des impuretés qui auraient pu s'y fixer. Les poils entre les doigts doivent être coupés régulièrement pour éviter la formation de bourre. Attention si votre chien est en contact avec la neige a bien lui rincer les pieds en rentrant : la neige peut provoquer des engelures, et le sel que l'on dépose pour la faire fondre peut brûler les coussinets.

Le toilettage

Réservé jadis à une certaine élite canine, le toilettage est aujourd'hui pratiqué couramment sur tous les chiens, qu'ils soient de pure race ou pas. Les toiletteurs disposent d'un matériel et d'une technique qui rendent l'opération plus facile, plus rapide et plus sûre que lorsqu'elle est pratiquée à la maison. Le toilettage est indispensable pour la présentation en concours ou en exposition, afin de bien mettre en évidence les atouts du chien. Cela peut permettre de vérifier aussi son poils, ou de lui refaire une beauté de temps à autre !

Les yeux
Le nettoyage s'effectue en principe une fois par semaine, à l'aide d'un coton imbibé d'eau bouillie, ou d'un produit vétérinaire spécifique, ou une fois de plus, de sérum phy... Chez les races fragiles, comme par exemple les races naines ou celles sujettes aux entropions et ectropions, l'opération doit être quotidienne.

Les constantes chez le chien
Température : 38,5° Celsius (37,7° à 38°C pour le Husky).
Fréquence cardiaque : 70 à 120 battements/minute.
Fréquence respiratoire : 15 à 30 mouvements/minute.
Revenir en haut Aller en bas
 

[Entretien] Les soins de base

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum