Pas encore inscrit ? Rejoins dès maintenant notre communauté de passionnés !
facebooktwitterYoutubemail
Ptites Bêtes Du Net

Le co-voiturage animalier : vous vous en servez ?
Oui !
24%
 24% [ 9 ]
Non !
26%
 26% [ 10 ]
Un jour, peut-être...
50%
 50% [ 19 ]
Total des votes : 38
Derniers sujets

Partagez | 

Le langage du chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sychriscar
Pieuvre foldingue
Pieuvre foldingue
avatar


MessageSujet: Le langage du chat   Mar 29 Avr 2014 - 17:20

Le langage du chat

Introduction
Comme beaucoup d’animaux, les chats ont leur propre mode de communication. Mais comment les comprendre ? Avec un peu d’entrainement, et beaucoup d’observation !

Sachez que plus vous interagissez avec votre chat plus vous apprenez son langage et plus il apprend le vôtre. Cet apprentissage se fait toute la vie mais est plus efficace, et plus marquant, quand l’animal est jeune.

La compréhension de votre chat, votre qualité d’écoute et surtout de réponse sont importantes pour une cohabitation harmonieuse. Car des quiproquos ne facilitent pas la vie à deux. De plus, un chaton apprend très rapidement, de nombreuses habitudes restent ancrées. C’est pourquoi il est fondamental d’avoir des réponses/réactions claires et précises pour que votre chat et vous viviez en harmonie.

Finalement, un chat ne peut s’éduquer tel un chien, c’est davantage par le respect mutuel que vous pourrez en revanche créer une complicité incomparable ! Sans oublier que chaque chat est un individu unique.


Un petit historique
Domestiqué depuis l’Egypte ancienne, il était vénéré tel un Dieu grâce à ses facultés de chasser les rongeurs ou les serpents. Diabolisé au Moyen Age par l’Eglise, brûlé vif sur la place public jusqu’à ce que Louis XIV interdise cette pratique en 1648, il sera « réhabilité » au XVIIIème siècle où on le retrouve dans beaucoup d’œuvres d’art, peintures ou fables. Jusqu’à nos jours, la fascination pour le petit félin grandie, les amoureux des chats illustres sont légions, de Charles Baudelaire à Colette en passant par Charles Dickens jusqu’à Georges Brassens !


D’où vient le chat domestique ?
Le chat familier que l’on côtoie aujourd’hui viendrait directement du chat sauvage qu’on peut représenter par le chat forestier d’Europe, le chat ganté d’Afrique et le chat des Steppes.
Il appartient au groupe des félidés ronronnant (opposé au groupe des rugissants). Mais tous les félins sont de grands prédateurs.


Quant à son mode de vie
Le chat n’est pas un mammifère social, car il ne vit pas dans un groupe hiérarchisé comme le chien ou le lion. Il n’est pas non plus un solitaire strict. C’est un mammifère grégaire, c’est-à-dire qu’il est capable de partager son existence et son territoire avec des congénères, durant des périodes plus ou moins longues sans hiérarchie ou partage des tâches. En effet, on remarque parfois des groupes des chats désorganisés qui se réunissent proche des sources de nourriture.


Quelques généralités rapides
Le langage du chat est en majorité non verbal, c’est-à-dire que sa pensée, ses désirs et ses intentions sont traduits par son corps et ses mouvements.

La tête
Le chat a la tête très mobile, elle peut vous renseigner en un coup d’œil sur son humeur ou sur ce qu’il s’apprête à faire. A observer :
Les oreilles (leur direction, couchées ou relevées)
Les yeux, la direction du regard, l’état des pupilles
Les moustaches (en avant, en arrière)

La position du corps
L’ensemble du corps vous donne également beaucoup d’infos sur l’humeur ou l’intention du chat. A observer :
Le poil (hérissé ou pas)
La queue (comment est-elle portée)
L'état général (tendu, souple, etc.)



Le langage du chat, en images

Chat amical – Pupilles non dilatées, oreilles droites, queue relevée, le dos peut-être légèrement arqué mais le poil n’est pas hérissé. Il peut rechercher la caresse, présenter l'arrière-train. Ronronnement et vocalises peuvent avoir lieu.





Chat joueur – Le corps est dynamique, presque tendu mais souple, le poil peut-être hérissé, la queue gonflée et pendante en hauteur. Les pupilles peuvent se dilater, le regard est dirigé vers la source d'excitation. Les moustaches sont mobiles. Les oreilles peuvent être en arrière. Le chat peut pousser des sons graves et sourds. Et courir rapidement, poursuivre, jouer avec ses pattes.
Différences d'avec le chat agressif : les griffes sont rentrées, le chat ne feule pas.





Chat détendu, apaisé - Le corps est souple, relâché. Les pupilles peuvent être légèrement dilatés, ils sont mi-clôt. Les positions sont variables. Le chat s'endort, dort. Il peut prendre une position où il montre son ventre. Il s'étire. Tout cela peut s'accompagner d'un ronronnement et d'un léchage de toilette.
Attention, ne réveillez jamais un chat qui dort.







Chat attentif, curieux, concentré – Les yeux sont fixés sur l’intérêt, les oreilles dirigées vers la source. Le corps est dynamique, prêt à réagir mais souple. On peut parfois observer un mouvement du nez indiquant que le chat sent les odeurs. Un chat téméraire ou très curieux, avancera prudemment vers son intérêt. Un chat peureux prendra la fuite, pupilles légèrement dilatées.





Chat qui a peur, qui est inquiet, effrayé – Avant la fuite ou l’attaque de défense, le chat effrayé ou peureux aura la queue recourbée vers son corps (protection), les pupilles dilatées, le regard fixé sur la source, les oreilles baissées ou dressées vers la source, le corps est tendu, prêt à fuir ou à attaquer. Le chat peut feuler, donner des coups de pattes et grogner s’il estime devoir se défendre. La fuite peut être réfléchie, le chat rabaisse son corps (il rampe presque), oreilles en arrière pour suivre si la source le poursuit, et recherche une cachette. La fuite peut-être irréfléchie, le chat rampe rapidement à la recherche d’une cachette mais il fait moins attention à son environnement (il peut se faire renverser par une voiture)






Le chat agressif, territorial – L’attaque est précédée de nombreux indices qui disent « attention, je vais te faire mal ». Le chat bat fortement de la queue, le regard est droit dans les yeux ou au contraire fixe mais fuyant, non directement dans les yeux de l’agresseur (si la menace est un être vivant). Le chat peut grogner et feuler. Ces vocalises peuvent être suivies de coups de pattes.
Les pupilles peuvent se dilater, les oreilles peuvent se tourner en arrière, les moustaches en avant. Un chat dominant se grandit, cherche à prendre de la hauteur –psychologique- sur l’adversaire si c’est un chat par exemple. Un chat dominé se ramasse sur lui-même, protège les parties sensibles de son corps.






Mises en situation
Les conseils suivants valent surtout pour les chats sevrés et équilibrés. Des variantes existent évidemment d’un chat à l’autre. Si vous avez un chat à portée de main, parfait, sinon essayez de vous mettre en contact avec un chat de votre famille, de vos amis ou à défaut, croisé par hasard dans la rue, et observez. Ne cherchez pas le contact, ne fixez pas droit dans les yeux en permanence et ne faites aucun bruit ni geste brusque.

Accroupissez-vous dès que c’est possible, un pied au sol minimum pour vous relever si besoin, et observez.

Le chat vient vers vous, plutôt enjoué, la queue relevée ? Il vient vous renifler, voire même se frotter à vous ?
Le chat est amical et cela se voit. Les pupilles peuvent être légèrement dilatées, les oreilles sont tournées vers vous, le corps et les poils sont normaux, voire même le dos est légèrement arrondi en se frottant à vous. Si en plus il ronronne c’est gagné, vous pouvez faire une petite caresse, tout en restant sur vos gardes si vous ne connaissez pas l'animal.

Le chat s’assoie, vous observe. Il regarde son environnement mais revient de temps en temps vers vous, il vous surveille du coin de l’œil. Il bat parfois un peu la queue.
Le chat est méfiant ou simplement neutre. Il n’a pas spécialement envie d’entrer en contact avec vous, mais il n’est pas menaçant.

Le chat se sauve, la queue basse, en rampant, il cherche à se faire petit. Les oreilles peuvent être basses également.
Le chat a peur et prend la fuite. Les raisons peuvent être très variables, cela peut arriver principalement dans la rue, quand on croise des chats « sauvages ». A faire : ne rien faire ! Ne courez pas après lui, ne l’appelez pas, surtout dans la rue où un danger est vite arrivé. Laissez-le partir ou se cacher, il sortira quand il sera prêt.

Le chat fait le dos rond et hérisse le poil à votre approche. Il feule, crache, vous voyez ses dents et il a l’air menaçant. Il donne des coups de patte. Le chat a peur ou se sent menacé et attaque.
Reculez, éloignez-vous, ignorez-le complètement. Là encore, seule l’habitude pourrait lui permettre de (peut-être) vous accepter.



Les demandes expressives

J’ai faim !
Le chat vient vous chercher, fait des vocalises assez fortes, dirigées vers vous. Certains vous amènent jusqu’à leur gamelle. Le chat tourne autour de sa gamelle.

Fais-moi un câlin, des grattouilles, occupe-toi de moi
Le chat vient vers vous, se frotte à vous. Il peut faire des vocalises et ronronner. Il s’allonge contre vous, ou sur ce que vous êtes en train de faire. Certains chats se roulent pas terre, et présentent leur ventre.

Laisse-moi tranquille, j’en ai marre des caresses
Le chat part. Le chat bat de la queue de plus en plus fort. Ses pupilles se dilatent. Des caresses trop franches, sur les pattes ou le ventre peuvent provoquer une attaque. Apprenez les limites de votre chat et respectez-les.


Petites choses à éviter

Le jeu de la main
Tellement tentant mais tellement risqué. Evitez de proposer à votre chat de jouer avec vos doigts ou votre main. Quand ils sont chatons, et même selon les individus, cela peut-être rigolo et mignon.
Mais certains chats, sans vouloir faire mal, pourraient vous blesser en prenant votre main pour cible. Si vous le grondez quand il vous griffe ou vous mord quand il est chaton, mais que vous encouragez le jeu avec la main, il ne comprendra pas la différence que vous faites : le mordillage et les griffures doivent être interdites sur le corps humain, incluant les pieds, les mains, le visage, les cheveux et même les vêtements.


Réveiller un chat qui dort
Il n’est pas prouvé qu’un chat n’a pas d’humour, mais la peur n’est jamais drôle pour un animal. Vous risquez en plus une bonne frayeur en retour si le chat vous attaque. Un chat peut dormir près de 16h par jour. Le sommeil est réparateur et essentiel. Un chat profondément endormi en plein rêve ou non, s’il est réveillé en sursaut, peut prendre peur et par réflexe défensif vous agresser, jusqu’à la griffure ou morsure violente.
De plus, vous risquez de briser la confiance de votre chat qui fera le rapprochement entre vous et la frayeur dont il a été l’objet alors qu’il dormait ! Ce qui se traduirait par une méfiance voire une attaque par exemple si vous approchez de son lieu de sommeil.


Nettoyer rarement la litière ou la mettre au mauvais endroit
Indirectement, cela peut provoquer des comportements indésirables, or un chat qui urine sur les tapis ou le lit est toujours synonyme d’un malaise chez l’animal. L’idéal est d’enlever les besoins et déjections tous les jours et de désinfecter la litière chaque semaine.
Le chat est territorial, aidez-le à se sentir à l’aise en créant des « zones ». La litière doit être éloignée de la zone « dodo » et de la zone « chasse, manger ».
Le nec plus ultra est de proposer une litière par chat + une.



Questions comportementales courantes

Mon chat fait ses besoins partout mais pas (ou plus) dans sa litière !
Il existe de nombreuses causes variables à la malpropreté du chat. D’origine, le chat est d’un naturel très propre mais :
- Si le chat n’a pas été sevré ou trop tôt, par exemple il a été élevé à la main ou a été retiré trop jeune à sa mère, il se peut qu’il n’ait pas appris la propreté. C’est donc à vous de l'encourager à prendre de bonnes habitudes. Lui permettre de côtoyer des chats adultes équilibrés est recommandé.
- Un changement dans son territoire ou ses habitudes est extrêmement dérangeant pour le chat. Cela va du déménagement au simple changement de meuble en passant par l’arrivée de bébé ou d’un nouvel animal ! Si votre chat était propre avant mais évite maintenant sa litière, faites un point sur tout ce qui a pu être modifié et qui puisse le mettre mal à l’aise. Lui offrir des repères, bien lui montrer que rien n'a changé, voire utiliser des sprays apaisant peuvent aider.
- Les chats mâles non castrés marquent leur territoire par jet d’urine. Odorants et peu hygiéniques, ce réflexe est normal bien que très gênant si les répulsifs ne sont pas vraiment efficaces, la castration est quant à elle radicale puisque pratiquée avant l’âge d’un an, elle évite l'apparition du marquage.
- Sans oublier que des troubles urinaires ou digestifs peuvent être en cause, surtout si tous ces besoins sont fait en dehors de la litière. N’hésitez pas à amener votre chat chez le vétérinaire en cas de doute.


Comment empêcher mon chat de faire ses griffes sur mon canapé ou mes meubles ?
On est là encore sur une manifestation territoriale du chat. Faire ses griffes lui permet de déposer des phéromones marquantes et donc de signaler sa présence et créer son espace.
Là encore, les répulsifs sont rarement efficaces (et peuvent nous repousser également !). Proposer aux chats des accessoires rien que pour lui peut énormément aider comme l’arbre à chat. N’hésitez pas à en proposer plusieurs, de diverses formes et taille.
Encouragez votre chat à faire ses griffes là où vous le souhaitez en saupoudrant de l’herbe à chat par exemple ou carrément en lui proposant une bûche.

Source
Encyclopédie Active, Le chat, sous la direction du Dr Rousselet-Blanc, Larousse, 1993


Dernière édition par Sychriscar le Mer 30 Avr 2014 - 11:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
maya 91
Surprise !
Surprise !
avatar


MessageSujet: Re: Le langage du chat   Mar 29 Avr 2014 - 18:13

très bien détaillé cette fiche sur le chat et bravo sur les photos et les commentaires.

Revenir en haut Aller en bas
Coclae
Animateur
Animateur
avatar


MessageSujet: Re: Le langage du chat   Mar 29 Avr 2014 - 19:04

Très très bien faite cette fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Fofie
Alacabouuuh
Alacabouuuh
avatar


MessageSujet: Re: Le langage du chat   Mar 29 Avr 2014 - 19:33

Très belle fiche, mais surtout : ton chat est à croquer !!!

Pour le chat agressif, je rajouterai : les oreilles tournées vers l'arrière
Revenir en haut Aller en bas
Sychriscar
Pieuvre foldingue
Pieuvre foldingue
avatar


MessageSujet: Re: Le langage du chat   Mar 29 Avr 2014 - 19:48

Merci c'est mon premier article sur les chats pour un forum donc j'ai fait le plus complet possible et mon Youyou est un cobaye de choix quand il crache c'est une capture d'écran d'un film, il n'était pas content de voir un autre chat.

Malgré tout il reste des petites choses à améliorer ou ajouter, tout à fait fofie je ferai la mise à jour ce soir en rentrant.

Et je complèterai au fur et à mesure les questions comportementales
Revenir en haut Aller en bas
Sychriscar
Pieuvre foldingue
Pieuvre foldingue
avatar


MessageSujet: Re: Le langage du chat   Mer 30 Avr 2014 - 11:57

Voilou ! J'ai rajouté quelques infos en me basant sur mon encyclopédie préférée + une question supplémentaire.

J'en rajouterai au fur et à mesure Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Reubeuh
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Le langage du chat   Mer 30 Avr 2014 - 14:13

La fiche est très bien faite, les photos sont super réussies !

Pour moi, y'a surtout un truc d'important avec le chat : ne pas aller l'embêter s'il ne vient pas vous chercher de lui même. Ils savent très bien se faire comprendre quand ils veulent quelque chose pour qu'on les laisse tranquille quand ils ne réclament rien !

(Et j'ai la chance d'avoir Fizz qui discute, je me pose pas autant de question )
Revenir en haut Aller en bas
Sychriscar
Pieuvre foldingue
Pieuvre foldingue
avatar


MessageSujet: Re: Le langage du chat   Ven 12 Déc 2014 - 14:30

Merci pour le partage sur Facebook

j'en profite pour remettre en ligne les images, servimg ayant perdu la majorité de mes stock à leur dernière mise à jour


Chat amical –





Chat joueur –



Chat détendu, apaisé -





Chat attentif, curieux, concentré –





Chat qui a peur, qui est inquiet, effrayé





Le chat agressif, territorial –


Revenir en haut Aller en bas
niouky30
Trop accroc au forum
Trop accroc au forum
avatar


MessageSujet: Re: Le langage du chat   Ven 12 Déc 2014 - 14:37

très belle photo, on croirait un serpent sur l'avant dernière
Revenir en haut Aller en bas
Reubeuh
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Le langage du chat   Sam 13 Déc 2014 - 13:34

Ca illustre bien, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le langage du chat   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le langage du chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum