Pas encore inscrit ? Rejoins dès maintenant notre communauté de passionnés !
facebooktwitterYoutubemail
Ptites Bêtes Du Net

Le co-voiturage animalier : vous vous en servez ?
Oui !
24%
 24% [ 9 ]
Non !
26%
 26% [ 10 ]
Un jour, peut-être...
50%
 50% [ 19 ]
Total des votes : 38
Derniers sujets

Partagez | 

Le cycle de l'azote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sychriscar
Pieuvre foldingue
Pieuvre foldingue
avatar


MessageSujet: Le cycle de l'azote   Mer 30 Avr 2014 - 15:40

Une réaction naturelle qui se passe dans tous les aquariums  
Le cycle de l'azote est un cycle de l'eau permettant à un aquarium de trouver un équilibre. Des bactéries (non nocives) se chargent de gérer la pollution en la transformant en substance moins dangereuse pour les poissons. Mais avant d'arriver à cette stabilité, cette pollution a tendance à faire un "pic", à monter dans des taux très hauts, mortels pour nos animaux aquatiques.

Le temps que cette pollution soit bien gérée par les bactéries, il faut compter environ 3 à 4 semaines.
On conseille donc d'attendre en moyenne un mois avant d'intégrer les premiers poissons dans un aquarium mis en route.

Quelques notions de chimie

Au départ, l'eau placée dans l'aquarium contient très peu de bactéries. Grâce à la stagnation, on assiste à un développement de ces bactéries. Elles vont se fixer dans le sol, dans le filtre de l’aquarium et se multiplier.

Les premières bactéries qui vont apparaitre vont dégrader la première pollution (l'ammoniac) qui est apparu via les petits déchets de mise en eau (résidus, déchets de plantes, etc.). L'ammoniac va être changé en nitrites par ces bactéries. Ces deux substances sont très toxiques (mortelles) pour nos animaux.
Une deuxième population de bactérie va apparaitre et se charger de transformer les nitrites en nitrates, ces derniers étant bien moins nocifs.

Pour simplifier, on peut décrire le cycle de l'azote par ce schéma :
Ammoniac -> Nitrites -> Nitrates -> absorption par les plantes


Les nitrates ne sont dégradés que par les plantes, et selon leurs espèces et leur nombre, cela peut être significatif ou insuffisant. Les nitrates risquent donc de s'accumuler dans l'aquarium. Il va donc falloir trouver un moyen pour éviter que leur taux grimpe trop haut jusqu'à en devenir toxique.
On procède alors à un rythme d'entretien régulier : changer environ 10% du volume de l’aquarium toutes les 1 à 2 semaines une fois les premiers poissons introduits est une base recommandée.
Il est préférable de ne pas intervenir sur l'aquarium durant le 1er mois de mise en eau, ou en tout cas jusqu'à ce que les nitrites soient à 0 stable.

Symboles à retenir (vous trouverez ces symboles dans les livres aquariophiles, sur les sites internet parlant d'aquariophilie ainsi que sur les boites de tests) :
Nitrites : NO2
Nitrates : NO3
Ammoniac : NH4
Ammonium : NH3
Oxygène : O2
Potentiel Hydrogène : pH


L’équilibre

Sachant l’existence de ces réactions, quelques règles sont à suivre pour que l’aquarium reste équilibré, malgré la pollution provoquée par les poissons :

- Ne pas peupler un aquarium brutalement, c’est-à-dire ne pas introduire beaucoup de poissons d’un coup. Les bactéries sont encore fragiles et surtout peu nombreuses, elles ont besoin de s’adapter à la nouvelle pollution qu'apporteront les poissons récemment introduits. Il est donc recommandé de n’introduire que peu de poissons à la fois (espèce par espèce par exemple), avec une semaine de d’attente entre chaque introduction.

Acclimatation d'un harem de Guppy

- L’alimentation doit être modérée, les poissons doivent avoir tout dévoré en quelques minutes maximum. Avec quelques exceptions cependant :

Les pastilles pour poissons de fond se dissolvent lentement pour leur donner le temps de se nourrir

- L’entretien doit être régulier mais pas excessif. Rester sur un rythme de 10 à 20% de changement d’eau toutes les 1 à 2 semaines est correct, le filtre ne devra être nettoyé qu’une seule masse à la fois (pas tout le filtre en même temps), de préférence dans un peu d’eau de l’aquarium dans un seau (pas sous l’eau du robinet) et uniquement si nécessaire. Les supports bactériens type nouille en céramique ne se nettoient pas.

Matériel d'entretien

- On ne change jamais toute l’eau d’un aquarium sous peine de quasiment repartir à 0. 30 à 50% en cas d’urgence sont un maximum.

Siphonner facilement au tuyau avec un seau

- Il n’est pas nécessaire (voire déconseillé) de laver le sol de l’aquarium, sauf au moment de la mise en eau. Les bactéries y vivent, il ne faut pas les déranger. Siphonner les déchets de temps en temps ou quand cela est nécessaire peut être inclus dans le planning d’entretien.

- Eviter la surpopulation. C’est un phénomène très répandu car on a envie de tout avoir, mais il faut rester raisonnable et prévoir une population adaptée à la taille de l’aquarium. Une surcharge impliquerait un équilibre impossible à maintenir et donc une pollution permanente pouvant tuer les poissons.


Toxique ?

L'ammoniac est un gaz qui devient dangereux si le pH est supérieur à 7. Un taux dès 0,01mg/l peut affaiblir puis tuer nos poissons. Il faut viser le taux 0 et pas plus.

Les nitrites (symbole chimique NO2) sont toxiques à partir de 0,1mg/l, il faut donc viser le taux 0.

Les nitrates (symbole chimique NO3) sont moins toxiques, mais à surveiller suivant les espèces. Mieux vaut maintenir un taux entre 5 et 30mg au maximum. Certaines espèces (espèces vivant au fond, individus sauvages et les bébés poissons) ne supporteront pas un taux élevé,  viser moins de 10mg/l est préférable pour leur santé.


Mais comment connaître les paramètres de mon eau ?

Il existe différentes possibilités pour tester les paramètres de l'eau de l'aquarium, accessibles en aquariophilie et pour le novice :

Les tests en gouttes
Le matériel indispensable de l'aquariophile. Les tests en gouttes permettent de tester n'importe qu’elle eau quand on le désire. Leur précision et fiabilité sont idéales en aquariophilie.
Leur durée de vie après ouverture va de quelques mois à des années.


Les tests en bandelettes
Elles peuvent être utilisées pour un test rapide de contrôle de routine, mais leur manque de précision et leur fiabilité douteuse implique d'avoir également des tests en gouttes à proximité. Elles se périment plus vite que les tests en gouttes.
Revenir en haut Aller en bas
Rat's
Ski sur le web
Ski sur le web
avatar


MessageSujet: Re: Le cycle de l'azote   Ven 10 Oct 2014 - 20:40

- L’entretien doit être régulier mais pas excessif. Rester sur un rythme de 10 à 20% de changement d’eau toutes les 1 à 2 semaines est correct, le filtre ne devra être nettoyé qu’une seule masse à la fois (pas tout le filtre en même temps), de préférence dans un peu d’eau de l’aquarium dans un seau (pas sous l’eau du robinet) et uniquement si nécessaire. Les supports bactériens type nouille en céramique ne se nettoient pas.

Dans ce passage : c'est quoi une "masse" d'un filtre ?
Et comment sait-on si le nettoyage du filtre est nécessaire ?
C'est quoi une "nouille" ?
Revenir en haut Aller en bas
Sychriscar
Pieuvre foldingue
Pieuvre foldingue
avatar


MessageSujet: Re: Le cycle de l'azote   Ven 10 Oct 2014 - 21:21

On appelle "masse" chaque élément pouvant composer un filtre

Les masses de base ce sont :
le perlon (sorte de ouate spécifique pour l'aquariophilie)


les mousses (de divers diamètres de pores)


et les nouilles en céramique (qui sont un support bactérien).


Après les petits filtres ne peuvent pas toujours contenir tout ça, s'ils ont plusieurs masses de filtration c'est mieux, s'ils n'en ont qu'une, c'est quand même possible de garder son bac équilibré mais il faut être prudent quand on le nettoie (pas dans l'eau du robinet, pas au moment des changements d'eau, ne pas siphonner le sol le même jour), pour protéger la population de bactéries du bac



Enfin, comme c'est pas évident quand on débute de savoir quand nettoyer le filtre, je recommande un rythme d'une fois par mois, une masse à la fois si possible.
Après quand on apprend à observer son aquarium, son ou ses poissons et puis qu'on voit si notre filtre garde son débit ou en perd un peu, on s'adapte au rythme de son aquarium

J'espère t'avoir éclairé
Revenir en haut Aller en bas
 

Le cycle de l'azote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum