Pas encore inscrit ? Rejoins dès maintenant notre communauté de passionnés !
facebooktwitterYoutubemail
Ptites Bêtes Du Net

Le co-voiturage animalier : vous vous en servez ?
Oui !
24%
 24% [ 9 ]
Non !
26%
 26% [ 10 ]
Un jour, peut-être...
50%
 50% [ 19 ]
Total des votes : 38
Derniers sujets

Partagez | 

La génétique chez les psittacidés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emy
Fou du forum
Fou du forum
avatar


MessageSujet: La génétique chez les psittacidés   Mer 6 Aoû 2014 - 16:29

Voici donc une petite fiche récapitulative sur la génétique chez les psittacidés, j'ai essayé de faire au plus simple, en illustrant mes propos du mieux que j'ai pu

I. Les termes usuels en génétique

Chromosomes : Ils sont porteurs du bagage génétique (les caractéristiques dont va hériter la descendance). Chez l’humain, la femme est XX tandis que l’homme est XY. Chez l’oiseau, c’est l’inverse : le mâle est ZZ tandis que la femelle est ZW.

Gènes : dans chaque chromosome, il y a des gènes, qui portent chacun un caractère héréditaire (c’est-à-dire transmissible à la descendance).

Allèle : présent sur les gènes (plusieurs allèles peuvent être présents sur un même gène), et détermine les caractères héréditaires (mutations).

Homozygote : se dit lorsqu’il y a la présence de deux allèles identiques sur un même gène.

Hétérozygote : se dit lorsqu’il y a la présence de deux allèles différents sur un même gène.

Génotype : c’est l’ensemble de gènes portés par l’individu, qui lui donnent son apparence.

Phénotype : c’est l’apparence extérieure de l’individu.


II. Généralité sur les pigments et les mutations

1) Les pigments

La Mélanine est, en gros, une protéine qui est responsable de la couleur de l’oiseau (plumes, peau, yeux, griffes, bec), et qui se présente sous les formes suivantes :

- Les Psittacines (ou Psittacofulvines), synthétisés lors de la croissance des plumes, ils sont spécifiques aux psittacidés, et sont responsables des couleurs de base rouge.

- L’Eumélanine, qui est responsable des couleurs de brun à noir, selon le degré de mélanisation.

- Les pigments jaunes, dont on ne sait pas encore la nature exacte, mais qui sont très proches des Psittacines, sans pour autant être des Caroténoïdes.

Remarque : les psittacidés ne possèdent pas de Phaeomélanine, présente chez la majorité des espèces animales et responsable des couleurs de type brun/roux.


2) Qu’est-ce qu’une mutation ?

C’est une modification du génotype de l’oiseau (et donc de son phénotype), qui est transmissible à la descendance. Toutes les mutations ont une origine complètement aléatoire, c’est-à-dire qu’un jour, la mutation apparait suite à une « erreur » au niveau des gènes, puis elle est sélectionnée par la suite par les éleveurs pour être fixée.

Une mutation touche principalement la couleur ou la forme, mais elle peut aussi toucher les fonctions vitales de l’animal, c’est pourquoi il est impératif de bien étudier chaque mutation, son mode de transmission, les dangers qu’elle représente etc, afin d’éviter de reproduire des animaux ayant des mutations comportant ce que l’on peut qualifier de tares génétiques.

Attention, il ne faut pas confondre une mutation avec une aberration, qui est une modification non transmissible à la descendance, apparaissant sur un individu, puis disparaissant à la génération suivante.



III. Les différents modes de transmission

Tout d’abord, quelques précisions :
On dit d’une mutation qu’elle est autosomique lorsqu’elle n’est pas liée au sexe.
Pour noter un gène dominant, on l’écrit en majuscule, lorsqu’il est récessif, on l’écrit en minuscule.


1) Mutation autosomique dominante

On dit d’une mutation qu’elle est dominante lorsqu’il suffit qu’un seul allèle soit présent pour que la mutation s’exprime au niveau phénotypique (c’est-à-dire pour qu’elle soit visible pleinement).
Si un oiseau est homozygote pour ce gène, on dit alors qu’il est double facteur de ce gène (DF).
A l’inverse, s’il est hétérozygote pour ce gène, on dit alors qu’il est simple facteur de ce gène (SF).

Voici un tableau de croisement vous permettant de mieux comprendre la transmission de ce type de mutation :



Un exemple de mutation dominante : le Gris chez la Conure Veuve.



2) Mutation autosomique co-dominante

On appelle aussi ce mode de transmission « dominance incomplète ».

Pour faire au plus simple, disons que c’est une mutation qui s’exprime pleinement lorsque les deux allèles sont mutés (l’oiseau est donc Double Facteur), contrairement à la mutation Dominante qui va s’exprimer pleinement dès le premier allèle muté (lorsque l’oiseau sera Simple Facteur donc).

Ici, lorsque l’oiseau sera Simple Facteur, on observera une couleur intermédiaire entre la couleur  originelle et la mutation.


Voici un tableau de croisement vous permettant de mieux comprendre la transmission de ce type de mutation :


Un exemple de mutation co-dominante : le Facteur Foncé chez l’Inséparable Roseicollis.
Dans l’ordre des photos, Vert Sauvage, Vert Foncé (SF) Vert Olive (DF)








2) Mutation autosomique récessive

On dit d’une mutation qu’elle est récessive s’il est nécessaire qu’elle soit à l’état homozygote pour être exprimée. Dans le cas où elle serait à l’état hétérozygote (en un seul exemplaire donc), l’individu sera porteur de la mutation, mais ne l’exprimera pas au niveau phénotypique, bien que dans certains cas, on pourra noter quelques signes indiquant sa présence « sous-jacente ».

Attention cependant, les croisements Mutant X Mutant ne sont pas recommandés car ils ont tendance à affaiblir le patrimoine génétique (diminution de la taille etc.) de la descendance.

De même, les croisements d’où il découle à la fois des non mutants et des porteurs n’est pas intéressant dans un contexte d’élevage, car il ne permet pas de savoir quel oiseau est porteur de la mutation où ne l’est pas.

Voici un tableau de croisement vous permettant de mieux comprendre la transmission de ce type de mutation :



Un exemple de mutation récessive : la Pie Danoise chez la Perruche Ondulée.




4) Mutation récessive liée au sexe

On parle d’une mutation liée au sexe lorsqu’elle est située sur l’un des chromosomes sexuels.
Nous ne verrons que la mutation récessive liée au sexe, car c’est celle que l’on croise le plus souvent dans ce cas de figure.

Comme nous avons vu précédemment, chez les oiseaux, la femelle est ZW, et le mâle ZZ.
Les mutations liées au sexe concernent toujours le chromosome Z.

Ainsi, une femelle ne pourra jamais être porteuse d’une mutation liée au sexe, elle sera toujours mutante (en effet, le chromosome W ne porte rien pour la masquer.
Un mâle, quant à lui, pourra être non mutant, porteur de la mutation, ou mutant.

Ces mutations liées aux sexes sont très utiles lors du sexage de couvées d’espèces ayant peu ou pas de dimorphisme sexuel.


Voici un tableau de croisement vous permettant de mieux comprendre la transmission de ce type de mutation :




Un exemple de mutation récessive liée au sexe : le Lutino chez la Perruche à Croupion Rouge.



5) Les combinaisons de mutations

Certaines mutations peuvent se combiner pour donner lieu à l’apparition de nouvelles mutations.

Par exemple, la combinaison de la mutation Bleu et de la mutation Lutino donneront un Albino, ou encore du Cinnamon et du Lutino donneront du Lacewing.

Un exemple de combinaison de mutations : la Lacewing (Cinnamon + Lutino) chez la Perruche à collier.




IV. Quelques exemples de mutations

Voici donc quelques exemples des principales mutations chez différents psittacidés. Toutes les mutations ne sont pas retranscrites, car il y en a de nombreuses, certaines étant propres à quelques espèces.

On notera que, selon le « patron de couleur » que présente l’espèce de l’oiseau, la mutation ne donnera pas le même rendu visuel en termes de coloris. Ainsi, la mutation « Face-Blanche » correspond au Bleu chez la Calopsitte, mais visuellement nous aurons un oiseau blanc et gris/noir car elle ne peut pas apparaitre réellement bleue compte tenu de ses pigments.

Pour vous permettre de voir ainsi la variation de couleurs pour une même mutation, en voici quelques-unes, sur trois psittacidés différents : le Kakariki, la Calopsitte et la Perruche de Bourke.

Lutino









Albino










Edged









Cinnamon










Bleu (appelé Face-Blanche chez la Calopsitte)










Fallow





Revenir en haut Aller en bas
Nosnica
Analyse le forum
Analyse le forum
avatar


MessageSujet: Re: La génétique chez les psittacidés   Mer 6 Aoû 2014 - 18:51

Merci beaucoup pour ce sujet ! J'y connais à peu près rien en oiseaux mais commence doucement à m'intéresser à la génétique (côté rongeurs) donc ça tombe à pic.
Dès que j'ai le temps, je lis tout ça avec plaisir. =D
Revenir en haut Aller en bas
Jully
Fondatrice
Fondatrice
avatar


MessageSujet: Re: La génétique chez les psittacidés   Mer 6 Aoû 2014 - 18:55

Merci beaucoup pour ton travail Emy ! Je prendrais le temps de lire tout ça, n'y connaissant rien sur le sujet, ça m’intéresse d'en savoir plus.

A propos des photos par contre, je vois beaucoup de copyright, cela peut poser problème si tu n'as pas l'autorisation.  
Revenir en haut Aller en bas
Nosnica
Analyse le forum
Analyse le forum
avatar


MessageSujet: Re: La génétique chez les psittacidés   Mer 6 Aoû 2014 - 20:29

Ayer tout lu ! C'est super interessant, très bien expliquer, concrètement et simplement. Beau travail Emy !
Merchi encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Reubeuh
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: La génétique chez les psittacidés   Mer 6 Aoû 2014 - 20:32

Un super travail Emy ! Juste une petite erreur dans le 3 ème tableau 2 ème ligne tu as mis 50% vert
Revenir en haut Aller en bas
Coclae
Animateur
Animateur
avatar


MessageSujet: Re: La génétique chez les psittacidés   Mer 6 Aoû 2014 - 20:44

J'ai tout lu !!! Merci c'est super intéressant !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Titie
Coupe en or
Coupe en or
avatar


MessageSujet: Re: La génétique chez les psittacidés   Mer 6 Aoû 2014 - 21:21

Oh super intéressant   

Merci à toi, génial comme infos   
Revenir en haut Aller en bas
Emy
Fou du forum
Fou du forum
avatar


MessageSujet: Re: La génétique chez les psittacidés   Jeu 7 Aoû 2014 - 9:01

Merci à vous pour tous vos compliments, je suis contente que ça vous plaise !   

@Jully a écrit:
A propos des photos par contre, je vois beaucoup de copyright, cela peut poser problème si tu n'as pas l'autorisation.  

J'ai mis les liens sur chacune des photos, et je n'ai pris que des photos sur des sites qui avaient déjà utilisés celles-ci car les gens avaient donné l'autorisation pour qu'elles soient publiées comme exemple, du coup je ne pense pas que ça pose problème... Si ?   

@Reubeuh a écrit:
Un super travail Emy ! Juste une petite erreur dans le 3 ème tableau 2 ème ligne tu as mis 50% vert

Mouerf, j'avais pas vu ça !
En fait quand je réfléchis sur mes tableaux, je le fais avec mes Kak's, et vu que leur Type Sauvage c'est "Vert", j'ai écris "Vert"... Je t'ai renvoyé le tableau en message FB afin que tu puisses modifier mon message vu que moi je ne peux plus l'éditer
Revenir en haut Aller en bas
Senalina
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: La génétique chez les psittacidés   Jeu 7 Aoû 2014 - 9:48

Super intéressant ! Merci beaucoup de ces explications !
Revenir en haut Aller en bas
Jully
Fondatrice
Fondatrice
avatar


MessageSujet: Re: La génétique chez les psittacidés   Jeu 7 Aoû 2014 - 14:02

@Jully a écrit:
A propos des photos par contre, je vois beaucoup de copyright, cela peut poser problème si tu n'as pas l'autorisation.  

@Emy a écrit:
J'ai mis les liens sur chacune des photos, et je n'ai pris que des photos sur des sites qui avaient déjà utilisés celles-ci car les gens avaient donné l'autorisation pour qu'elles soient publiées comme exemple, du coup je ne pense pas que ça pose problème... Si ?   

Merci pour ta réponse, dans ce cas j'espère que ça ira alors.
Je t'avoue que je flippe toujours un peu par rapport à ça, ayant eu des soucis avec le premier forum PBDN.
Revenir en haut Aller en bas
Emy
Fou du forum
Fou du forum
avatar


MessageSujet: Re: La génétique chez les psittacidés   Ven 8 Aoû 2014 - 10:05

Franchement, je pense que ça ira, en plus, à aucun moment on ne s'approprie leur photo, et leurs nom (ou leur site) sont là

En tout cas, merci pour les compliments
Revenir en haut Aller en bas
Reubeuh
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: La génétique chez les psittacidés   Ven 8 Aoû 2014 - 10:12

Au pire on pourra toujours retirer non ?

Et puis Emy, t'auras plus qu'à changer avec tes photos dès que t'auras des représentants de chaque !
Revenir en haut Aller en bas
Emy
Fou du forum
Fou du forum
avatar


MessageSujet: Re: La génétique chez les psittacidés   Ven 8 Aoû 2014 - 10:44

Voilà
Revenir en haut Aller en bas
Jully
Fondatrice
Fondatrice
avatar


MessageSujet: Re: La génétique chez les psittacidés   Ven 8 Aoû 2014 - 11:16

Au mieux je dirais ! Malheureusement certaines personnes prennent vite la mouche quand ça concerne leurs petites affaires.   Enfin bref, j’arrête de pourrir la fiche avec ça. Merci encore pour ton travail Emy !
Revenir en haut Aller en bas
Emy
Fou du forum
Fou du forum
avatar


MessageSujet: Re: La génétique chez les psittacidés   Ven 8 Aoû 2014 - 12:12

Merchiiiiii   

(et t'en fais pas, tu pourris pas la fiche, au moins les proprios des photos verront bien que personne ici ne veut se les approprier )
Revenir en haut Aller en bas
 

La génétique chez les psittacidés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum