Pas encore inscrit ? Rejoins dès maintenant notre communauté de passionnés !
facebooktwitterYoutubemail
Ptites Bêtes Du Net

Le co-voiturage animalier : vous vous en servez ?
Oui !
24%
 24% [ 9 ]
Non !
26%
 26% [ 10 ]
Un jour, peut-être...
50%
 50% [ 19 ]
Total des votes : 38
Derniers sujets

Partagez | 

Au Zimbabwe, on peut gagner (puis tuer) un lion à la loterie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Titie
Coupe en or
Coupe en or
avatar


MessageSujet: Au Zimbabwe, on peut gagner (puis tuer) un lion à la loterie   Sam 30 Jan 2016 - 19:57

Je diffuse cet article scandaleux paru sur My TF1

Citation :
Au Zimbabwe, on peut gagner (puis tuer) un lion à la loterie


Au Zimbabwe, un parc sauvage organise une loterie dont le principal lot est un lion. Le gagnant aura un droit de vie et de mort sur l'animal, ce qui suscite l'émoi des associations.

6 mois après le braconnage du lion Cecil, le Zimbabwe est le théâtre d'une nouvelle polémique féline. Le parc sauvage du Bubye Valley Conservancy organise actuellement une loterie pour financer la recherche scientifique sur les félins, relate Sky News.

Une loterie dont le premier prix peut sembler étrange étant donné le sujet de la recherche : l'heureux gagnant remportera en effet un safari de 18 jours dans le parc pour chasser le roi de la savane. Et il aura alors le choix de le laisser en vie ou de l'achever.

"Cela ne nous étonne pas"

Cette tombola -dont les tickets sont vendus 1.375 euros pièce- suscite de vives réactions dans le monde associatif. "C'est lamentable. Mais cela ne nous étonne pas, confie Cyril Leduc, le président de l'association Les Félins, à MYTF1News. Au Zimbabwe et dans le sud de l'Afrique, il n'y a aucune considération pour les animaux ayant une forte valeur financière. Tant qu'il y aura de la corruption et de l'argent dans les cartels, les lions seront en grand danger", se désole-t-il.

"Choquée et consternée", l'association britannique LionAid exhorte quant à elle l'université d'Oxford "à se désolidariser du parc". Les chercheurs de l'unité de recherche et de conservation de la faune (Wild CRU) de l'université ont en effet déjà collaboré avec le Bubye Valley Conservancy. Directeur de l'unité de recherche, David Macdonald a tenu à prendre de la distance avec la loterie : "Je n'en avais jamais entendu parler jusqu'à maintenant. Je ne veux pas accepter de fonds pour mon unité de recherche basés sur une chasse au lion", a-t-il asséné dans les colonnes du Daily Mail.


Le gagnant de la tombola sera désigné le 5 février prochain au salon commercial Safari Club International de Las Vegas. Un salon qui se décrit lui-même comme "le marché ultime des chasseurs".


Source: ICI
Revenir en haut Aller en bas
 

Au Zimbabwe, on peut gagner (puis tuer) un lion à la loterie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum