Pas encore inscrit ? Rejoins dès maintenant notre communauté de passionnés !
facebooktwitterYoutubemail
Ptites Bêtes Du Net

Le co-voiturage animalier : vous vous en servez ?
Oui !
24%
 24% [ 9 ]
Non !
26%
 26% [ 10 ]
Un jour, peut-être...
50%
 50% [ 19 ]
Total des votes : 38
Derniers sujets

Partagez | 

Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité terrestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude De Bortoli
Exclusion définitive
avatar


MessageSujet: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité terrestre   Dim 27 Mar 2016 - 12:32

Deux natures vivent en symbiose et s'échangent leur énergie : la nature de matière et la nature de métamatière. L'instinct de la nature matérielle est transféré dans la nature de métamatière, l'intelligence de la nature de métamatière est transférée dans la nature de matière. Le transfert vital d'énergies est réalisé par deux espèces d'êtres vivants d'exception : les esprits pour le coté métamatériel et les humains pour le coté matériel.

Pour accomplir leur mission les esprits et les humains ont deux énergies pour vivre : l'instinct et l'intelligence alors que les autres espèces en ont une, l'instinct s'ils vivent dans la nature de matière, l'intelligence s'ils vivent dans la nature de métamatière.

Le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre, a l'intelligence en plus des instincts ce qui lui confère des pouvoirs exceptionnels par rapports aux telluriens : les espèces animales et végétales terrestres. Elles n'ont que l'instinct pour vivre. Le revers de la médaille, si l'intelligence est laissée sans contrôle le Terrien est capable d'anéantir la biodiversité terrestre par des comportements intelligents anarchiques.

La nature de métamatière a donné l'intelligence aux humains pour que sa participation dans la symbiose avec la nature terrestre puisse se concrétiser. Toute action humaine intelligente doit avoir l'aval de la nature de métamatière. Toute intervention humaine dans la nature matérielle doit d'abord être acceptée par l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Pour abattre un animal ou un végétal par exemple un humain se mettra en cohérence avec le métamatériel via la fonction croire laquelle est la seule liaison entre le matériel et son partenaire le métamatériel.

L'espèce humaine est l'archétype des biodiversités installées sur les planètes habitables. Les espèces animales et végétales s'harmonisent autour d'elle pour former des biodiversités idéales chères à l'univers de matière. Elles sont sa personnalité. La vie d'un humain prévaut sur la vie d'un animal ou d'un végétal. La vie d'un animal prévaut sur celle d'un végétal.

Toute action intelligente humaine impactant la nature terrestre se fera avec le consentement de la nature de métamatière ou ne se fera pas. Les humains sont de simples exécutants au sein de la super-symbiose des univers matériel et métamatériel. Ils sont dotés d'intelligence uniquement pour permettre le passage des énergies symbiotiques. Grâce à la fonction croire, ils récupèrent l'intelligence métamatérielle et la diffusent dans la nature de matière, ils envoient l'instinct matériel en direction de la nature de métamatière. En aucun cas ils doivent agir en intelligence sur la biodiversité matérielle sans l'aval de la nature de métamatière. La biodiversité, personnalité de l'univers de matière, est hautement sensible à l'intelligence humaine anarchique.

*****


Dernière édition par Fofinette le Dim 27 Mar 2016 - 16:34, édité 1 fois (Raison : suppression du lien !)
Revenir en haut Aller en bas
Fofie
Alacabouuuh
Alacabouuuh
avatar


MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité terrestre   Dim 27 Mar 2016 - 17:12

Tout ceci n'est que ta façon de voir les choses... 

Je ne vois pas du tout en quoi la vie d'un humain prévaut sur celle d'un animal... 
D'ailleurs l'humain étant animal, c'est un peu le jeu du serpent qui se mord la queue ton truc, non !??? 

Et ta "métamatière" me fait bien rire, surtout en ce moment, avec ce qu'il se passe dans le monde ! 

Je suis contre les endoctrinements spirituels.
Libre à chacun de croire en ce qu'il veut sans qu'il ait besoin de l'imposer aux autres et j'ai la douce impression qu'à lire ton texte très "moi je sais tout et vous, pas grand chose" c'est un peu son but "imposer des idées"...

Mais tout ceci n'est que mon point de vue... 


PS : j'ai déplacé ton message dans la section "débats" car il n'avait rien à faire dans celle des "présentations" et j'ai supprimé ton lien...  
Revenir en haut Aller en bas
Claude De Bortoli
Exclusion définitive
avatar


MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité terrestre   Lun 28 Mar 2016 - 8:53

Un singe qui n'arrive pas à casser ses noix avec une pierre se passera de noix. La nature de matière lui a imposé une méthode pour casser les noix et ne revient pas dessus. Il casse ses noix d'instinct et ne peut pas faire autrement que de casser les noix comme la nature de matière lui a imposé pour casser les noix. Il n'a pas l'intelligence pour sortir des liens de l'instinct et fabriquer un casse noix plus efficace que cassera à coup sur les noix comme celui que ma grand mère utilisait quand elle faisait ses délicieuse tarte aux noix.

Le Terrien n'a aucune avance sur le primate !!

Lorsque le Terrien était en gestation australopitèque, ils étaient à nos cotés. Ils sont restés animaux. Nous sommes nés humains.

Même après des millions d'années d'évolution les animaux et les végétaux n'auront jamais l'intelligence. La nature de métamatière ne s'ingère pas outre mesure dans la nature de matière jusqu'à donner l'intelligence à tout le monde !!! Ce serait la fin de la nature de matière universelle.

Ils possèderaient l'intelligence, ils auraient déjà fabriquer des armes beaucoup plus efficaces pour leur chasse, genre fusil !! Ils ne le peuvent pas. Leur technique de chasse est prédéfinie par la nature de matière depuis toujours et pour toujours. L'instinct n'a pas fini de nous épater !!

La technique de chasse des loups est instinctives. Elle ne change pas (ou très peu).
La technique de chasse des humains est intelligente. Elle évolue.

Elle ne peuvent pas changer leur façon de bâtir leur fourmilière depuis toujours et pour toujours. La nature de matière a bridé leurs comportements par les liens de l'instinct et ne revient plus dessus. Pas l'ombre d'une intelligence dans leurs comportements. Tout est mu par l'instinct chez eux.

Les terriens sont une fratrie humaine habitant la planète Terre.

Ils ne sont pas des animaux. Ils ont une anatomie mammifère mais sont différents des singes ; Ils sont intelligents. Les grands singes ne sont pas nos cousins.

Nos cousins sont les humains extraterrestres qui peuplent les planètes habitables de l'univers de matière. Ils sont eux aussi humains. Ils ont une anatomie mammifère comme la notre. Ils possèdent l'intelligence comme nous la possédons. Ils ont des sentiments humains comme les notre.
Revenir en haut Aller en bas
Senalina
Modérateur
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité terrestre   Lun 28 Mar 2016 - 11:45

Je n'ai pas tout lu, le spécisme m'ennuie à mourir.
Cependant, il suffit de lire un minimum de lecture scientifique pour démontrer que les animaux sont tout à fait capables d'évoluer et de trouver de nouvelles manières d'obtenir ce qu'ils désirent. L'humain n'est qu'une créature égoïste (la preuve: elle se croit supérieure) et auto-destructrice et c'est ce qui la mène à inventer de nouvelles manières de détruire. L'animal est plus sage: il respecte l'environnement qui le nourrit et le maintient en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité terrestre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité terrestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum